1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© Open Cosmos
14/02/2019 07:11 | Par Pierre-François Mouriaux

Des cubesats Open Cosmos co-passagers d’une mission Soyouz d’Arianespace

L’opérateur de lancements français a signé le 12 février un contrat avec la startup britannique Open Cosmos, qui propose des missions spatiales clés en main, de la fabrication de nanosatellites à la collecte de données.

Au cours du dernier trimestre 2019, un Soyouz ST-B/Fregat MT d’Arianespace, mis en œuvre depuis le Centre spatial guyanais, mettra sur orbite un dispenseur de cubesats de capacité 12U (pour 12 unités) de la société britannique Open Cosmos, fondée en 2015.

Les charges utiles (dont la masse n’excédera pas 30 kg) seront embarquées à l’occasion d’une mission multiple, qui comprend déjà quatre passagers : le premier Cosmos-SkyMed Second Generation (CSG 1) de l’Agence spatiale italienne dédié à l’observation de la Terre (2,2 t au décollage), le chasseur d’exoplanètes Cheops de l’Agence spatiale européenne (environ 250 kg), et les nanosatellites du Cnes Angels et EyeSat du Cnes (38 kg au total).

Les cubesats d’Open Cosmos seront déployés sur une orbite héliosynchrone, à plus de 500 km d’altitude.

 

Déclarations.

« Nos clients nous demandent toujours comment être placés en orbite de manière rapide et sûre, a commenté Rafael Jorda Siquier, le président d’Open Cosmos Le partenariat conclu avec Arianespace pour le lancement d’un déployeur 12U (pour 12 unités) leur permettra de rejoindre l’orbite visée dans moins de dix mois, à compter de la signature de ce contrat. Cette mission sera réalisée à bord d’une des fusées les plus fiables et performantes au monde, et dont l’héritage opérationnel n’est plus à démontrer : c’est exactement l’agilité dont l’industrie spatiale a actuellement besoin. »

Pour sa part, Stéphane Israël, le président exécutif d’Arianespace, s’est félicité : « Ce contrat témoigne de l’engagement constant d’Arianespace auprès des nouveaux acteurs qui, comme Open Cosmos, sont moteurs sur le dynamique marché des petits satellites. Il témoigne également de notre capacité à proposer, pour tous les segments, des solutions de lancement disponibles, flexibles et compétitives, grâce à notre gamme de lanceurs. »

Arianespace Centre spatial guyanais Contrat NANOSATELLITE Open Cosmos Soyouz

Répondre à () :

| Connexion | Inscription