0
Espace
Début des essais du moteur Vinci d’Ariane 6 © Airbus Safran Launchers

| Pierre-François Mouriaux

Début des essais du moteur Vinci d’Ariane 6

Le développement du futur lanceur européen se poursuit.

La campagne d’essais à feu du moteur Vinci de l’étage supérieur du lanceur Ariane 6 vient de débuter.

 

Baptisée M5R et menée par le DLR, le centre allemand de recherche aérospatiale, pour le compte d'Airbus Safran Launchers (maître d'oeuvre du programme), elle se déroule sur le banc d’essai P4.1 du site de Lampoldshausen (région de Bade-Wurtemberg). Elle doit durer jusqu’en septembre prochain.

 

Le moteur Vinci, dont les premières études remontent à 1988, est développé sous la direction de la division Moteurs spatiaux de Snecma, à Vernon (d'où le V de son nom). Cryotechnique (fonctionnant à l'oxygène et à l'hydrogène liquides) et ré-allumable pour davantage de flexibilité (contrairement au moteur HM7-B d'Ariane 5), il développe une poussée de 180 kN (trois fois supérieure à celle de son prédécesseur), avec une impulsion spécifique de 464 secondes. Il peut fonctionner jusqu'à mille secondes d'affilée.

 

Le premier vol d'essai d'Ariane 6 est programmé pour 2020.

 

Ariane 6 Airbus Safran Launchers DLR Snecma Groupe Safran Aéroport de Lyon Lyon Saint Exupéry

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription