0
Aviation Civile
Crash d'Egyptair : la Marine nationale est mobilisée dans les recherches © Marine nationale

| yann cochennec

Crash d'Egyptair : la Marine nationale est mobilisée dans les recherches

La France a mobilisé des moyens de la Marine nationale pour participer aux recherches des débris de l'Airbus A320 d'Egyptair qui s'est abîmé en Méditerranée dans la nuit du 18 au 19 mai et anticiper les recherches sous-marines de l'épave. Le patrouilleur de haute mer "Enseigne de vaisseau Jacoubet", qui a quitté le port militaire de Toulon dans l'après-midi du 20 mai, a en effet à son bord le matériel nécessaire pour ce type de mission et des équipes spécialisées pour ce type d'intervention.

Outre un médecin, en renfort de l'infirmier du patrouilleur, sont présents à bord deux officiers de police judiciaire de la gendarmerie maritime et de la gendarmerie de l'air ainsi que deux marins de la cellule d'expertise de la plongée humaine et de l'intervention sous la mer (CEPHISMER). Dès le 19 mai, un Dassault Falcon 50M de la flotille 24F participant à l'opération EUNAVORMED avait été dérouté sur zone pour participer aux recherches.

Le lendemain, c'était au tour d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2 ou ATL2 d'être mobilisé au départ de la base d'aéronautique navale d'Hyères.

Egyptair Crash airbus A320 marine nationale Marine Patrouilleur de haute mer Falcon 50M Atlantique 2 atl2 Dassault

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription