0
Aviation Civile
Crash de Germanwings : le co-pilote a volontairement détruit l'Airbus A320 © Germanwings

| yann cochennec

Crash de Germanwings : le co-pilote a volontairement détruit l'Airbus A320

"Le CVR ou enregisteur de sons dans le cockpit a parlé", a déclaré le procureur de la République en charge de l'enquête sur l'écrasement de l'Airbus A320 de Germanwings, le 24 mars. Les trente dernières minutes de conversation dans le cockpit ont pu être écoutées sans aucun problème et leur analyse fait apparaître que le co-pilote de l'A320 de Germanwings a volontairement détruit l'appareil, a souligné le procureur de la République qui a ouvert une enquête "pour homicide volontaire".

"Pendant 20 minutes, les deux pilotes échangent de manière normale, courtoise, voire même enjouée. Puis, le commandant de bord prépare le briefing d'atterrissage sur l'aéroport de Düsseldorf. Les réponses du co-pilote apparaissent laconiques", souligne le procureur qui poursuit : "le commandant de bord demande au co-pilote de prendre les commandes et quitte la cabine de pilotage. D'où le bruit du siège qui bouge et de la porte qui se ferme".

Désormais, seul aux commandes, le co-pilote "manipule le FMS ou système de gestion de vol pour actionner la descente de l'avion. Il s'agit d'une action volontaire". On entend ensuite, plusieurs appels du commandant de bord demandant l'accès au cockpit. Aucune réponse de la part du co-pilote, raconte le procureur de la République, puis on entend taper sur la porte. A partir de ce moment là et jusqu'à la fin, le seul bruit entendu dans le cockpit est "la respiration du co-pilote", preuve qu'il est bien vivant.

Le co-pilote ne donnera également aucune réponse aux demandes de contact de la tour de contrôle de Marseille. Faute de réponse à ses demandes répétées, le contrôle aérien "demandera même à d'autres avions de faire un relais radio". Puis, l'alarme de l'avertisseur de proximité du sol se déclenche tandis que des coups de plus en plus forts dans la porte du cockpit se font également entendre.

 

Germanwings Crash airbus Airbus A320

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription