2
Aviation Civile
Coronavirus : les premières estimations de l'OACI
Coronavirus : les premières estimations de l'OACI
© OACI

| Yann Cochennec

Coronavirus : les premières estimations de l'OACI

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) évalue l'impact du coronavirus sur le transport aérien mondial à un manque à gagner de 4 à 5 Md$ avec 16 à près de 20 millions de passagers de moins que prévu sur le premier trimestre 2020 suite aux suspensions et réductions des vols de et vers la Chine.

Pour l'OACI, "les impacts de l'actuelle épidémie de coronavirus seront plus importants que ceux relevés lors de la précédente épidémie du Sras en 2003". A cela deux principaux facteurs. L'un est le poids actuel de la Chine dans le trafic aérien mondial avec un trafic international de et vers la Chine qui a été multiplié par deux depuis 2003 tandis que le trafic intérieur chinois a été multiplié par cinq sur la même période. L'autre facteur est la plus forte réduction des capacités aériennes de et vers la Chine puisque 70 compagnies aériennes ont suspendu leurs vols internationaux tandis que 50 autres ont réduit leurs vols. De leur côté, les transporteurs chinois ont réduit leur nombre global de sièges de 40 %. Or, rappelle l'OACI, avant le déclenchement de l'épidémie de coronavirus, les compagnies aériennes concernées avaient initialement programmé une hausse de 9 % de leurs capacités de et vers la Chine au premier trimestre 2020 par rapport à la même période de 2019. Entre le trafic supplémentaire attendu de cette augmentation du nombre de sièges, les réductions de capacité finalement décidées pour cause de coronavirus, pas moins de 16,4 à 19,6 millions de passagers manqueront finalement à l'appel. Et cette évaporation substantielle se traduira par une perte globale de chiffre d'affaires de 4 à 5 Md$. L'OACI précise que ce manque à gagner ne prend pas en compte les impacts sur l'activité des acteurs du fret aérien, des aéroports et des fournisseurs de navigation aérienne.

 

Répondre à () :


Captcha
Chanthol sun | 15/02/2020 01:54

Best info

L'amateur d'aéroplanes | 15/02/2020 07:17

Au niveau mondial, on dépasse le milliard de passagers par trimestre depuis 2017. Cela reste négligeable au niveau mondial et ne fait que fléchir temporairement l'ascension de la Chine.

| | Connexion | Inscription