0
Aviation Civile
Coronavirus : Delta Air Lines sabre dans ses capacités
Coronavirus : Delta Air Lines sabre dans ses capacités
© Delta Air Lines

| Yann Cochennec

Coronavirus : Delta Air Lines sabre dans ses capacités

Suite aux conséquences de l'épidémie de coronavirus ou covid-19, Delta Air Lines réduit son offre globale en sièges de 15 % par rapport à son plan de capacité initialement prévu.

Delta Air Lines réduit ses capacités partout

Delta Air Lines vient à son tour d'annoncer des mesures drastiques de réduction de capacité suite aux conséquences de l'épidémie de coronavirus ou covid-19. La compagnie aérienne américaine a en effet décidé, au vu de l'état des réservations, de réduire son offre globale en sièges de 15 % par rapport à ce qu'elle avait initialement prévu. La plus forte réduction de capacité porte sur le réseau international, soit 20 à 25 %, tandis que la diminution est de 10 à 15 % sur le réseau intérieur. Delta Air Lines précise que la baisse de son offre est de 65 % sur le Pacifique qui représente 6 % de son chiffre d'affaires total tandis que sur le transatlantique le nombre de sièges est réduit de 15 à 20 %. Ce marché génère 15 % des recettes totales. Sur l'Amérique Latine (7 % des recettes), l'offre diminue de 5 %. La réduction de capacité sur le réseau intérieur (72 % du chiffre d'affaires), la capacité est diminuée de 10 à 15 %.

Plan d'économies

Ces réductions de capacité s'accompagne d'un plan d'économies qui se traduit par le gel des embauches initialement programmées et des congés volontaires, l'immobilisation d'un nombre non précisé d'avions et l'éventuelle accélération du retrait d'avions plus âgés. Delta Air Lines prévoit également de préserver sa trésorerie en repoussant des dépenses d'un montant de 500 M$ et le financement du plan de retraite volontaire de ses employés à hauteur de 500 M$ également. Le plan de rachat d'actions programmé est également suspendu.

2 Md$ de moins sur le carburant-avion

Parallèlement à ces mesures de préservation de sa trésorerie à hauteur de 1 Md$, la compagnie aérienne prévoit une facture carburant-avion fortement orientée à la baisse puisque la chute des cours du baril de pétrole doit se traduire par une économie de 2 Md$ sur la facture kérosène sur l'ensemble de l'année 2020. En 2019, Delta Air Lines a dépensé 8,52 Md$ en carburant, une facture déjà en baisse de 6 % par rapport à 2018. Le transporteur a dégagé un confortable bénéfice d'exploitation de 6,6 Md$ l'année dernière, en hausse de 26 % par rapport à 2018. Delta Air Lines a amplement les moyens de voir venir.

 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription