1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Défense

0
Couverture
© KCNA (Korean Central News Agency)
23/04/2018 11:38 | Par BOQUET Justine

Corée du Nord : vers la fin du programme nucléaire ?

La Corée du Nord a pris la décision de suspendre ses essais nucléaires et ses tests de missiles. Une annonce saluée par la communauté internationale.

A quelques jours de la rencontre organisée entre les dirigeants de la Corée du Nord et de la Corée du Sud, Kim Jong Un a annoncé le 20 avril suspendre ses essais nucléaires et fermer un site dédié à cette activité. Selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA, le site de Punggye-ri, au nord du pays, sera donc prochainement démantelé.

La Corée du Sud et les Etats-Unis se sont réjouis de cette nouvelle, préfigurant d'une avancée vers le rétablissement de relations diplomatiques avec la Corée du Nord. Le gouvernement de Séoul a ainsi déclaré : « la décision de la Corée du Nord est un progrès significatif vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne que souhaite le monde entier », rapporte Yonhap, l'agence de presse sud-coréenne. Donald Trump, de son côté, s'est exprimé sur Twitter : « c'est une très bonne nouvelle pour la Corée du Nord et le monde, un grand progrès ! J'attends avec impatience notre sommet ». Kim Jong Un devrait ainsi rencontrer le dirigeant des Etats-Unis fin mai – début juin, alors que la rencontre avec le président Moon Jae-in devrait avoir lieu le 27 avril.

Toutefois, un doute subsiste sur l'avenir du programme nucléaire coréen. La décision prise par Kim Jong-Un serait entre autre motivée par l'accomplissement du développement de ses capacités nucléaires ; permis par les nombreux essais menés jusqu'à présent. « Le Nord dit avoir achevé la militarisation de ses armes nucléaires », rapporte ainsi Yonhap.

Alors si un site d'essais est tout de même démantelé, on est encore loin de l'ambition de la Corée du Sud et des Etats-Unis, à savoir la dénucléarisation complète de la péninsule nord-coréenne, de « manière complète, irréversible et vérifiable », précise Yonhap. Pyongang aurait tout de même annoncé se diriger vers une dénucléarisation. Celle-ci s'inscrirait dans le temps, selon un processus progressif. Cependant, l'agence KCNA a également annoncé que « le Nord n'utilisera[it] pas ses armes nucléaires tant qu'il n'y aura[it] pas de menaces nucléaires ou de provocation à son encontre. Il s'engage également à ne pas transférer les armes et technologies nucléaires aux autres » Etats. Le recours aux armes nucléaires n'est donc pas totalement exclu.

En parallèle de cette décision, Kim Jong Un aurait procédé à un remaniement du parti du travail de Corée. La politique du pays a également été revue afin de se concentrer désormais sur le développement économique de la péninsule. Le pays aurait largement souffert des différentes sanctions imposées par les institutions internationales, suite aux différents tirs et provocations effectués par le régime.

Corée du Nord Etats-Unis Programme nucléaire

Répondre à () :

| Connexion | Inscription