0
Aviation Civile
Cockpit : Lufthansa passe à son tour à la « règle des deux » (MAJ)
Cockpit : Lufthansa passe à son tour à la « règle des deux » (MAJ)
© Lufthansa

| Léo Barnier

Cockpit : Lufthansa passe à son tour à la « règle des deux » (MAJ)

Mise à jour (17h30) : La « règle des deux » continue de faire des émules. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (Easa) vient à son tour de faire une recommandation de sécurité dans ce sens. Elle enjoint ainsi les autorités de régulation nationales et les opérateurs à mettre en place des procédures pour qu'au moins deux « personnes autorisées » soient en permanence présentes dans le cockpit.

 

Alors que le monde de l'aérien est encore sous le choc de l'accident de l'Airbus A320 de Germanwings du 24 mars, les compagnies aériennes et autorités de régulation commencent à réagir. Pour tenter de prévenir le risque de voir un pilote s'enfermer seul dans son cockpit et commettre un acte délibéré avec l'avion – terrorisme ou suicide – elles commencent à instaurer la « règle des deux ». Le dernier acteur en date à l'avoir adopté est le premier concerné  : le groupe Lufthansa, auquel appartient Germanwings.

Cette règle consiste à ce que deux personnels navigant – pilotes ou hôtesses et stewards – soient en permanence présents dans le poste de pilotage, et ce pendant toute la durée du vol. Il ne s'agit par contre pas d'ajouter un pilote supplémentaire dans le cockpit, ou même à bord de l'appareil, comme cela a parfois été dit.

La mesure doit encore être validée par l'autorité allemande de l'Aviation, la Luftfahrtbundesamt, avant d'être appliquée à l'ensemble des compagnies du groupe Lufthansa. Celui-ci précise que cette procédure est également mise au point en collaboration avec les autres opérateurs allemands et l'Association de l'industrie de l'Aviation allemande (Bundesverband der deutschen Luftverkehrswirtschaft).

Lufthansa emboite ainsi le pas d'autres compagnies comme easyJet, Norwegian ou la française Corsair International qui ont instauré très rapidement cette règle des deux. C'est aussi le cas des autorités canadiennes et autrichiennes.

Lufthansa a aussi indiqué qu'il allait renforcer ses structures de sécurité. Un poste de pilote référent pour la sécurité va être créer au niveau du groupe. Il s'agira du Capitaine Werner Maas, qui observera, voire ajustera, toutes les procédures relevant de la sécurité des vols. Il dépendra directement de Carsten Spohr, directeur général du groupe Lufthansa. Un tel poste de pilote référent existait déjà pour chacune de ses filiales.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription