1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Défense

0
Couverture
© Lockheed Martin
01/02/2019 12:39 | Par ehuberdeau

CH-53K : des retards attendus

Le bureau des essais opérationnels et des évaluation du départment de la défense américain souligne les problèmes rencontrés par le programme d'hélicoptère lourd CH-53K.

Comme chaque fin d'année, le DOT&E a publié en décembre 2018 son rapport annuel passant en revue les principaux programmes d'armement du département de la défense des Etats-Unis. 

Parmi ceux-ci, le programme d'hélicoptère lourd CH-53K King Stallion de Sikorsky (Filiale Lockheed Martin), destiné aux Marines en remplacement du CH-53E. Un appareil qui est aussi proposé à l'export en Allemagne

Selon le DOT&E le budget de ce programme ne serait pas suffisant pour  terminer la phase de développement et de démonstration du CH-53K. La capacité opérationnelle initiale attendue pour 2019 devra donc probablement être reportée. La phase initiale d'essais et d'évaluations opérationnelle du King Stalion ne pourrait dés lors pas débuter avant début 2021 estime le DOT&E.

Selon ce dernier, la conception du CH-53K n'a pas été finalisée et de nombreux problèmes demeurent. Le DOT&E énumère une liste importante de problèmes rencontrés lors des essais. Les commandes de vol, la boite de transmission du rotor principal, les températures d'échappement du moteur, la poutre arrière posent problèmes en raison d'erreurs de conception. 

Le DOT&E recommande donc à la Navy d'attribuer de nouveaux fonds au programme, de revoir son calendrier et d'étudier des modifications pour résoudre les problèmes rencontrés lors des essais.

CH-53K Etats-Unis Lockheed Martin Sikorsky Sikorsky CH-53K

Répondre à () :

| Connexion | Inscription