0
Industrie
Cadres de hublots composites en séries
Cadres de hublots composites en séries
© Cetim

| La rédaction

Cadres de hublots composites en séries

Pour des gains évidents de masse, les avions de ligne de demain seront réalisés en matériaux composites. Eléments récurrents des fuselages, les cadres de hublots devront être réalisés en série. La technologie de production de ces cadres affiche une avancée remarquable avec le procédé QSP maîtrisé par le Cetim.

Dans un avenir proche, le secteur aéronautique va faire face à une montée en cadence des productions notamment pour les avions régionaux et ligne dont les fuselages seront réalisés en matériaux composites pour des gains évidents de masse (de l’ordre de 20 à 30% par rapport à l’aluminium). Les pièces « cadres de hublots » sont des éléments récurrents des fuselages avec de 50 à 70 hublots par appareil d’où des perspectives de productions estimées à plusieurs dizaines de milliers de hublots à fournir chaque année pour les avions qui seront les plus vendus. Dans ce contexte, le choix du mode de fabrication des cadres de hublots conçus en PEEK (polyétheréthercétone) s’est porté sur le procédé QSP que maîtrise le Cetim.Sa formule innovante devrait permettre une réduction des temps de cycle de fabrication évalué entre cinq à dix minutes pour une pièce avec, en prime, une réduction de la quantité de matière utilisée. Cette diminution de quantité de matière onéreuse, provient du recours aux patches. Ces empilements sur mesure.....Plus dans le prochain numéro 2673 d'Air & Cosmos du 31 janvier 2020.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription