0
Défense
Budget de Défense : l'inquiétude du Sénat
Budget de Défense : l'inquiétude du Sénat
© Sénat

| yann cochennec

Budget de Défense : l'inquiétude du Sénat

La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat a décidé de s'abstenir sur les crédits de la mission défense pour 2018, faute d'assurance sur le dégel des 700 M€ de l'exercice 2017.

 La Commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat dénonce à nouveau le gel de 700 M€ de crédits sur l'exercice 2017, "toujours bloqués depuis les arbitrages budgétaires qui ont déjà conduit, en juillet dernier, à l'annulation de 850 M€ de crédits de la défense". Christian Cambon (Les Républicains, Val-de-Marne), président de la commission du Sénat, s’insurge : « Qu’attend le Gouvernement pour sortir ces 700 millions d’euros du congélateur ? Qu’ils ne soient plus consommables ? »

 

La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat "s’est inquiétée de la sincérité d’un budget adopté par le Parlement que la régulation budgétaire vient, en cours de gestion, déconstruire". « Le Parlement  a voté, il y a un an, ces crédits, aujourd’hui bloqués », poursuit Christian Cambon. « Quelle est, dans ces conditions, la valeur du débat budgétaire au Parlement ? ». Et même si ces crédits étaient intégralement dégelés, "le report de charges de la mission défense de 2017 sur 2018 pourrait atteindre le niveau historiquement élevé de 3,5 milliards d’euros. De quoi entraver sensiblement toute remontée en puissance des moyens des armées dans la prochaine programmation".

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription