0
Aviation Civile
Brussels Airlines met le cap sur l’Inde © Brussels Airlines

| Benoit Gilson

Brussels Airlines met le cap sur l’Inde

15 ans après Sabena, la compagnie belge revient en Asie

Depuis quelques mois, la Belgique ne dispose plus de liaison directe vers l’Inde. En mars 2016, Jet Airways, qui opérait 4 vols par jours vers Delhi et Mumbai en continuation sur New York et Toronto, a déplacé son mini hub de Bruxelles à Amsterdam où elle espère tirer profit de son appartenance à l’alliance SkyTeam auprès de KLM.

Une place qui ne sera pas restée longtemps vacante. Après l’ouverture récente d’une ligne sur Toronto, Bruxelles Airlines ouvrira, à partir du premier trimestre 2017, une ligne Bruxelles-Mumbai à raison de 5 vols par semaine, à l’aide d’un dixième Airbus A-330 dont elle aura d’ici là pris la livraison. Une première pour la compagnie belge qui n’avait encore jamais opéré de vol sur l’Asie depuis sa création et la disparition de Sabena en 2001.

Une initiative qui devrait présenter des risques limités en vertu des spécificités du marché. Brussels Airlines, qui opérera le vol en code-share avec Air India, partenaire au sein de la Star Alliance, assurera des connections avec ses vols vers les Etats-Unis et l’Afrique, alors que son partenaire indien offrira des vols en continuation au-delà de Mumbai. Le marché semble en outre particulièrement porteur. Avec 20 millions d’habitants et une économie en plein développement (notamment les diamantaires, très présents en Belgique), Mumbai est une des villes les plus importantes du monde. La ligne représentait, à son arrêt par Jet Airways, quelque 150 000 passagers par an.

Belgique Brussels Airlines aéroport de Bruxelles-Zaventem Air India Star Alliance 747 747-400ERF crash HNA Group Boeing 777-200ER Malaysia Airlines Océan indien vol MH370

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription