0
Bourget 2017
Bourget 2017 : MBDA lance la famille SmartGlider
Bourget 2017 : MBDA lance la famille SmartGlider
© MBDA

| ehuberdeau

Bourget 2017 : MBDA lance la famille SmartGlider

MBDA lance une nouvelle famille d'armement destinée à compléter son porte feuille. Les Smart Glider sont des missiles non propulsés planants et existant en deux variantes lourde et légère.

La prolifération des moyens de dénis d'accès est devenu l'une des préoccupation majeure des forces aériennes modernes. Si les armements actuels tel que le SCALP peuvent répondre en partie au besoin de contrer ces systèmes, MBDA a estimé qu'il était nécessaire de développer une nouvelle famille d'armes pour s'adapter à la menace. 

La gamme SmartGlider est née dans cette optique. Il s'agit de missiles non propulsés explique l'industriel européen, dotés d'ailes dépliables leur permettant de planer sur une distance pouvant atteindre 100 km. Contrairement aux bombes en kit type GBU actuellement employées, les SmartGlider sont des armes totalement intégrées dont la charge est dédiée. La version lourde du SmartGlider fait 1 200 kg et embarque une charge militaire de 1 000 kg, la version légère fait 120 kg pour deux mètres de long. Les deux types d'armement sont conçus pour traiter une large gamme de cibles. La SmartGlider "light" peut frapper des objectifs allant des véhicules aux petites infrastructures. La SmartGlider "heavy" peut frapper des infrastructures importantes. MBDA annonce vouloir dépasser les performances des bombes employant des corps de bombe Mk84 et BLU 109. 

MBDA a également développé un système d'emport baptisé "Hexabomb Smart Launcher" (HSL) permettant d'emporter six SmartGlider Light. Le HSL est aussi un système connecté qui devrait permettre de gérer les frappes et de faciliter le travail de l'équipage. Un chasseur tel que Rafale pourrait emporter jusqu'à trois HSL, un Typhoon deux et un Mirage 2000 un. Les chasseurs modernes pourraient donc emporter 12 à 18 SmartGlider. Ouvrant ainsi la voie à des frappes saturantes. La portée,permet de rester en dehors des bulles de défense aériennes des systèmes les plus répandus. Le HSL doit permettre à un nombre réduit de chasseurs de traiter simultanément un grand nombre de cibles notamment lors de missions de suppression des défenses aériennes ennemies.

MBDA envisage plusieurs modes de guidages pour les SmartGlider. La version standard sera équipée d'un autodirecteur optronique disposant de trois voies. Un guidage électromagnétique est aussi envisagé pour s'adapter aux menaces. L'arme sera "tir et oublie" permettant à l'équipage du chasseur de rapidement passer d'une cible à une autre. Une liaison de données pourrait cependant être employée pour modifier la cible de l'arme durant son vol.

La famille SmartGlider est le fruit d'une initiative de MBDA mais selon l'industriel, plusieurs clients ont exprimé leur intérêt. Le missilier vise aussi bien le marché européen que l'export. L'idée est d'avoir un portefeuille cohérent et compétitif. Les SmartGlider viendront se placer entre les missiles de croisière tel que le Scalp/Storm Shadow ou le futur FC/ASW franco britannique, qui peuvent traiter des cibles à plusieurs centaines de kilomètres et les armements plus léger et courte portée tel que le Brimstone qui peuvent notamment traiter des cibles mobiles. 

MBDA annonce avoir atteint aujourd'hui un niveau de maturité suffisant pour lancer le développement des SmartGlider. Reste à trouver un ou des clients qui pourrait investir pour se doter de cette nouvelle capacité.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription