1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Bourget 2017

0
Couverture
© Japan Maritime Self-Defense Force
13/06/2017 12:20 | Par Antony Angrand

Bourget 2017 : le Kawasaki P-1 exposé

Le Kawasaki P1 sera présent à l'occasion de l'édition 2017 du Salon du Bourget

Il n'est pas nouveau mais il est très rare de l'apercevoir en Europe. C'est d'ailleurs sa première visite au Bourget. Le quadriréacteur Kawasaki P-1 sera exposé par le ministère de la défense japonais lors de cette édition 2017 du Salon du Bourget.

Le P-1 est un appareil de patrouille maritime quadriréacteur conçu par Kawasaki. A la différence du Boeing P-8 Poseidon américain (lui aussi présent à cette édition 2017 du Salon du Bourget), dérivé de l'appareil civil Boeing 737, le P-1 a été conçu exclusivement pour le rôle de patrouilleur maritime remplaçant les Lockheed P-3 Orion. Cet avion a pour autre caractéristique d'être le premier appareil produit en série à être équipé de commandes de vol à fibres optiques, ce qui lui permet d'avoir un niveau atténué de perturbations électromagnétiques comme cela pourrait être le cas avec des commandes de vol électriques.

Le P-1 est équipé de plusieurs systèmes destinés à permettre à l'appariel de détecter une présence sous-marine. Le premier étant le radar Aesa Toshiba HPS-106, qui fait appel à quatre antennes pour assurer une couverture sur 360°, lequel est complété de systèmes optiques et infrarouges pour la détection en surface. A cela s'ajoute un détecteur d'anomalies magnétiques, logé dans la queue de l'appareil, ainsi que des bouées acoustiques. Une partie des équipements avionique et environnementaux a été fourni par Honeywell.

Le P-1 dispose également d'une soute à armements comparable en termes de dimensions à celle du Nimrod britannique, ainsi que de huit points d'emport sous la voilure. Plusieurs détecteurs d'alerte sont présents sur la cellule de l'appareil et travaillent de concert avec la suite défensive du quadriréacteur.

Cet appareil, qui a fait son premier vol en septembre 2007, a été introduit en service au sein de la force d'autodéfense japonaise en 2013. Trente-trois appareils ont été produits jusqu'alors. Une soixantaine doivent être produits pour remplacer la flotte japonaise de P-3 Orion. Le P-1 pourrait être acquis par la Thaïlande et le Vietnam. 

Boeing737 Honeywell KawasakiP-1 LockheedP-3Orion RadarAESA centenaire Exposition Musée de l'Air et de l'Espace Première Guerre mondiale

Répondre à () :

| Connexion | Inscription