0
Aviation Civile

| Air & Cosmos - Auto-Curation

Bombardier présente ses résultats du deuxième trimestre de 2016

  • Réaffirme ses prévisions pour l'exercice 2016
  • Affiche une hausse de la marge de Avions d'affaires et de Transport pour le deuxième trimestre
  • Améliore sa performance de trésorerie conformément à son plan de redressement
  • Mise en service du C Series amorçant la phase génératrice de revenus

Montréal, 5 août 2016 - Bombardier (TSX:BBD.B) a présenté aujourd'hui ses résultats du deuxième trimestre de 2016 et réaffirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

« Nous continuons à faire d'excellents progrès dans l'exécution de notre plan de redressement, a dit Alain Bellemare, président et chef de la direction, Bombardier Inc. Nous avons respecté nos engagements financiers, atteint les jalons de nos programmes et placé Bombardier pour qu'elle réalise ses prévisions à la fois pour l'exercice et pour 2020. »

Les récents progrès de l'entreprise sont soulignés par la mise en service du C Series et la certification du CS300 , le plus grand avion C Series . Ces importants jalons reflètent l'achèvement de la phase de développement du C Series et le passage vers la production à plein régime. En tant que premier avion à fuselage étroit de conception entièrement nouvelle de l'industrie en près de 30 ans, le C Series offre une expérience passagers inégalée, la meilleure performance environnementale et les plus faibles coûts d'exploitation du segment des avions de 100 à 150 sièges.

« Ce fut un trimestre charnière pour le programme C Series puisque les deux variantes sont maintenant certifiées et que le programme a commencé à générer des revenus, a poursuivi M. Bellemare. Ayant fermement placé Bombardier sur le chemin de la croissance des bénéfices et de la génération de trésorerie, nos efforts restent axés sur la création de valeur pour les clients et les actionnaires en améliorant notre productivité, en exécutant impeccablement nos programmes et en adoptant une approche disciplinée et proactive de notre portefeuille. »

RÉSULTATS DU TRIMESTRE  
Trimestres clos les 30 juin   2016   2015  
Revenus  4 309 $  4 620$ 
RAII  (251) $  226$ 
Marge RAII  (5,8) %  4,9% 
RAII avant éléments spéciaux (1)   106 $  226$ 
Marge RAII avant éléments spéciaux (1)   2,5 %  4,9% 
RAIIA avant éléments spéciaux (1)   204 $  329$ 
Marge RAIIA avant éléments spéciaux (1)   4,7 %  7,1% 
Résultat net  (490) $  125$ 
RPA dilué (en dollars)  (0,24) $  0,06$ 
Résultat net ajusté (1)   (83) $  145$ 
RPA ajusté (en dollars) (1)   (0,06) $  0,06$ 
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles  332 $  439$ 
Utilisation des flux de trésorerie disponibles (1)   (490) $  (808)$ 

RÉSULTATS DU SEMESTRE  
Semestres clos les 30 juin   2016   2015  
Revenus  8 223 $  9 017$ 
RAII  (195) $  454$ 
Marge RAII  (2,4) %  5,0% 
RAII avant éléments spéciaux  236 $  463$ 
Marge RAII avant éléments spéciaux  2,9 %  5,1% 
RAIIA avant éléments spéciaux  423 $  674$ 
Marge RAIIA avant éléments spéciaux  5,1 %  7,5% 
Résultat net  (628) $  225$ 
RPA dilué (en dollars)  (0,32) $  0,11$ 
Résultat net ajusté  (117) $  315$ 
RPA ajusté (en dollars)  (0,09) $  0,15$ 
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles  626 $  818$ 
Utilisation des flux de trésorerie disponibles  (1 240) $  (1 553)$ 
Aux 30 juin 2016 31 décembre 2015 
Sources de financement disponibles à court terme (2)   4 355 $  4 014$ 

Tous les montants de ce communiqué de presse sont exprimés en dollars américains, à moins d'indication contraire.
Les montants des tableaux sont en millions, sauf les montants par action, à moins d'indication contraire.

Bombardier a affiché des revenus consolidés de 4,3 milliards $ pour le trimestre et de 8,2 milliards $ pour le premier semestre, par rapport à respectivement 4,6 milliards $ et 9,0 milliards $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent, résultant en grande partie de la réduction planifiée des revenus tirés des avions d'affaires. Le RAII avant éléments spéciaux a été de 106 millions $ et 236 millions $ respectivement pour le trimestre et le semestre, les améliorations de marge de Avions d'affaires et de Transport étant contrebalancées par l'incidence de l'accélération de la cadence de production du C Series résultant de sa mise en service. Une amélioration de l'utilisation des flux de trésorerie disponibles du premier semestre de l'exercice et l'obtention d'un investissement dans le capital-actions par le gouvernement du Québec (par l'intermédiaire d'Investissement Québec) ont résulté en des liquidités pro forma de 4,9 milliards $ au 30 juin 2016. Ces résultats placent Bombardier en bonne voie d'atteindre ses prévisions pour l'exercice: des revenus entre 16,5 milliards $ et 17,5 milliards $; un RAII entre 200 millions $ et 400 millions $; et une utilisation des flux de trésorerie disponibles entre 1,0 milliard $ et 1,3 milliard $.

  
RÉSULTATS ET FAITS SAILLANTS SECTORIELS

Avions d'affaires

Résultats du trimestre       
Trimestres clos les 30 juin   2016   2015  Écart
Revenus  1 473 $  1 815$ (19)%
Nombre de livraisons d'avions (en unités)  42   47  (5) 
Commandes nettes (en unités)  30   8  22 
Ratio de nouvelles commandes sur livraisons (3)   0,7   0,2  0,5 
RAII  212 $  119$ 78%
Marge RAII  14,4 %  6,6% 780 pdb
RAII avant éléments spéciaux  98 $  119$ (18)%
Marge RAII avant éléments spéciaux  6,7 %  6,6% 10 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux  146 $  161$ (9)%
Marge avant éléments spéciaux RAIIA  9,9 %  8,9% 100 pdb
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 162 $  177$ (8) %
Aux 30 juin 2016 31 décembre 2015  
Carnet de commandes (en milliards de dollars)  17 $  17,2$ (1)%
  • Au premier semestre 2016, nous avons livré 73 avions et atteint un ratio de nouvelles commandes sur livraisons de 1,0, validant le bien-fondé des décisions stratégiques prises en 2015 visant à aligner l'offre d'avions sur la demande du marché. Nous avons également réalisé une meilleure marge RAII avant éléments spéciaux de 6,7 % dans un contexte de marché qui reste difficile.
  • Comme l'indiquent nos plus récentes prévisions sur dix ans, nous gardons confiance en l'important potentiel de croissance du secteur à long terme, alimenté surtout par la création de richesse, la mondialisation du commerce et la demande d'avions de remplacement.


Avions commerciaux

Résultats du trimestre       
Trimestres clos les 30 juin   2016   2015  Écart
Revenus  764 $  598$ 28%
Nombre de livraisons d'avions (en unités)  27   19  8 
Commandes nettes (en unités)  159   3  156 
Ratio de nouvelles commandes sur livraisons  5,9   0,2  5,7 
RAII  (586) $  (10)$ ins
Marge RAII  (76,7) %  (1,7)% ins
RAII avant éléments spéciaux  (103) $  (10)$ ins
Marge RAII avant éléments spéciaux  (13,5) %  (1,7)% ins
RAIIA avant éléments spéciaux  (90) $  14$ ins
Marge RAIIA avant éléments spéciaux  (11,8) %  2,3% ins
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles  137 $  239$ (43)%
  • Le programme d'avions C Series passe de la phase de développement à la phase génératrice de revenus, un jalon historique, alors que nous mettons en marché le premier avion à fuselage étroit de conception entièrement nouvelle en près de 30 ans.
  • Le 29 juin 2016, nous avons livré le premier avion CS100 à l'exploitant de lancement Swiss International Air Lines (SWISS). La mise en service de l'avion le 15 juillet 2016 a été un succès avec le vol commercial inaugural qui a mené des passagers de Zurich à Paris.
  • Les importantes commandes signées récemment, totalisant 127 commandes fermes et 80 options de Delta, Air Canada et airBaltic, ont renforcé la position du programme d'avions C Series dans le segment de marché des avions de 100 à 150 sièges. Ces commandes fermes sont évaluées à 9,9 milliards $ selon les prix affichés. La mise en service du programme a été réalisée avec un carnet de commandes fermes supérieur à notre objectif de 300 avions.
  • Au cours du trimestre, nous avons signé une commande ferme visant dix avions CRJ900 avec un client préférant garder l'anonymat. Selon le prix affiché, la commande ferme est évaluée à 472 millions $.
  • Le 30 juin 2016, nous avons obtenu un investissement de 1,0 milliard $ du gouvernement du Québec (par l'intermédiaire d'Investissement Québec), en contrepartie d'une participation de 49,5 % dans une société en commandite nouvellement constituée, la Société en commandite Avions C Series (SCACS). Nous avons également reçu la première tranche de 500 millions $, et devrions recevoir la seconde tranche de 500 millions $ le 1 er septembre 2016.
  • L'utilisation des flux de trésorerie disponibles d'environ 470 millions $ pour le semestre, alors que nous accélérons la cadence de production des avions C Series , est en voie d'atteindre notre cible de 1,0 milliard $ pour l'exercice.
  • Après la fin du deuxième trimestre, nous avons restructuré l'entente d'achat signée en 2013 avec Ilyushin Finance Co. (IFC), une société de crédit-bail établie à Moscou, afin de nous adapter aux besoins actuels de son marché. La commande ferme a été modifiée, passant de 32 avions CS300 assortie d'options sur 10 avions CS300 supplémentaires à 20 avions CS300 et un avion Q400 assortie d'options sur cinq avions Q400 supplémentaires.


Aérostructures et Services d'ingénierie

Résultats du trimestre      
Trimestres clos les 30 juin 2016   2015  Écart
Revenus 425 $  472$ (10)%
Nouvelles commandes externes 105 $  131$ (20)%
Ratio de nouvelles commandes externes sur revenus externes

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription