0
Industrie
Bombardier : la plainte de Boeing est rejetée
Bombardier : la plainte de Boeing est rejetée
© Bombardier

| yann cochennec 232 mots

Bombardier : la plainte de Boeing est rejetée

La Commission internationale du commerce des Etats-Unis a rejeté la plainte de Boeing contre Bombardier pour pratiques anti-concurrentielles. Delta Air Lines pourra réceptionner ses CSeries dans les temps.

Les arguments de Boeing n'ont pas convaincu les quatre membres de la Commission internationale du commerce des Etats-Unis (USITC). A l'unanimité, il fallait au moins trois voix sur quatre, ils ont donc rejeté la plainte de Boeing à l'encontre de Bombardier pour pratiques anti-concurrentielles. Boeing estimait avoir subi un préjudice en raison des subventions indues octroyées à Bombardier par le gouvernement fédéral canadien et le gouvernement du Québec. Des aides qui avaient permis à Bombardier de vendre, "à des prix dérisoires", ses avions CSeries CS100 et CS300. Ce qui avait permis à Bombardier de remporter une commande de 75 appareils auprès de Delta Air Lines.

Boeing réclamait la mise en place de droits compensatoires et antidumping sur tous les Bombardier CSeries vendus aux Etats-Unis. Le département américain du Commerce avait retenu les arguments de Boeing et décidé d'imposer des droits de près de 300 %. L'USITC a donc décidé de ne pas suivre la position du Département américain du Commerce. Cette décision lève une hypothèque sur l'avenir commercial des Bombardier CSeries aux Etats-Unis et permet à Delta Air Lines à réceptionner ses CS100 dans le calendrier prévu. La décision de USITC ne remet en pas cause le projet annoncé par Bombardier et Airbus de mettre en place une ligne d'assemblage de CSeries aux Etats-Unis et plus précisément à Mobile, en Alabama, dans le cadre de leur partenariat stratégique annoncé en octobre 2017.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription