0
Industrie
Boeing porte plainte à son tour contre Bombardier
Boeing porte plainte à son tour contre Bombardier
© Bombardier

| yann cochennec

Boeing porte plainte à son tour contre Bombardier

Faisant d'ores et déjà l'objet d'une plainte du Brésil auprès de l'Organisation mondial du commerce (OMC), Bombardier et son programme CSeries sont désormais aussi dans le collimateur de Boeing. Ce dernier vient en effet de saisir le département américain du Commerce et la Commission du commercial des Etats-Unis (ITC) pour qu'ils mettent fin "aux pratiques illégales et injustes de Bombardier" dans ces campagnes de ventes auprès des compagnies aériennes américaines.

Boeing réclame donc une enquête "avant qu'il ne soit trop tard pour empêcher les effets négatifs importants sur l'industrie aérospatiale américaine et la perte d'emplois bien rémunérés". Boeing accuse clairement Bombardier de profiter des subventions apportés par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral canadien pour pratiquer des prix "agressifs" face aux Boeing 737-700 et 737 MAX 7, "fabriqués aux Etats-Unis".

Selon Boeing, Bombardier vendrait ses CSeries aux Etats-Unis "moins de 20 M$ par appareil alors qu'il coûte 33 M$ à produire". "Bombardier s'est lancé dans une campagne agressive pour vendre ses appareils CSeries à des prix dérisoires...à des prix inférieurs de millions de dollars par rapport à ceux demandés au Canada, la définition même du dumping", estime Boeing.

Bombardier réfute les accusations de Boeing et rappelle qu'il est "profondément impliqué dans l'économie américaine, avec environ 7000 employés dans des dizaines d'installations oeuvrant dans les secteurs tant ferroviaire qu'aéronautique. Et ce dans 17 Etats". Le constructeur canadien souligne aussi qu'il dépense aussi "3 Md$ par an auprès de fournisseurs américains implantés dans 48 Etats" des Etats-Unis.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription