0
Industrie
Boeing : le KC-46 pèse sur les résultats
Boeing : le KC-46 pèse sur les résultats
© Boeing

| Duncan

Boeing : le KC-46 pèse sur les résultats

Porté notamment par la bonne santé de sa branche aviation commerciale (197 avions livrés, +9 %), le constructeur américain affiche un chiffre d’affaires en hausse de 11 % pour le deuxième trimestre, à 24,5 Md$, mais le bénéfice net chute de 33 %, à 1,1 Md$. La branche Defense, Space & Security, pour sa part, enregistre un chiffre d’affaires de 7,5 Md$, en recul de 7 %, et un bénéfice d’exploitation en baisse de 5 %, à 1,3 Md$.

En conséquence, Boeing a revu à la baisse sa prévision de bénéfice par action pour l’exercice complet, de 8,2-8,4 $ à 7,7-7,9 $.

Les résultats ont été impactés avant tout par le programme de ravitailleur KC-46, victime de problèmes liés au circuit de carburant. Ces problèmes se sont traduits par une charge de 536 M$ (après impôts), comme annoncé par Boeing la semaine dernière. C’est la deuxième fois que le KC-46 vient perturber les comptes de Boeing, après la charge de 272 M$ passée en 2014.

Malgré ces difficultés et le probable retard du premier vol d’un KC-46 pleinement équipé, le nouveau PDG de Boeing Dennis Muilenburg, s’est déclaré confiant que les 18 avions promis à l’US Air Force d’ici août 2017 seraient livrés en temps et en heure.

L’annonce des résultats marquait la première apparition publique de Dennis Muilenburg devant les analystes et les médias depuis sa nomination. La succession s’effectuera dans la continuité, si l’on en croit les déclarations du nouveau PDG concernant ses priorités, avec toutefois une volonté affichée de « respect mutuel » dans les rapports avec les employés. Ce qui pourrait présager un apaisement sur le front social après la ligne dure privilégiée par son prédécesseur Jim McNerney.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription