0
Avions de combat
Boeing et Saab remportent le marché T-X © Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau

Boeing et Saab remportent le marché T-X

L’avion d’entrainement T-X proposé par Boeing et Saab a été sélectionné par l’US Air Force. Le marché d’une valeur de 9,2Md$ prévoit la construction de 351 appareils.

C’est l’un des appels d’offre les plus importants de ces dernières années aux Etats-Unis. Un programme d’une valeur de 9,2Md$ que se disputaient Lockheed Martin et Boeing. Et au final c’est Boeing qui a remporté la mise. 

Boeing a annoncé, le 27 septembre 2018, avoir été sélectionné par l’US Air Force pour la fourniture de 351 avions d’entraînement T-X, 46 simulateurs et des systèmes associés. L’appareil développé par Boeing et Saab remplacera donc les Northrop T-38 Talon actuellement employés par l’USAF pour la formation et l’entraînement des pilotes de chasse. 

L’offre de Boeing a été préférée à celle de Lockheed Martin. Le concepteur du F-35 proposait le T-50A un appareil dérivé du FA-50 de KAI (Korea Aerospace Industries). Raytheon qui s’était associé avec Leonardo pour proposer le T-100 dérivé du M346 s’était déjà retiré de la compétition. Tout comme Northrop Grumman qui avait pourtant développé un nouveau concept d’appareil. 

Boeing et Saab ont conçu conjointement le T-X qui sera produit à 90% aux Etats-Unis. Boeing avait déjà annoncé que l'assemblage final des appareils devrait avoir lieu à Saint Louis. Saab s’est engagé à produire aux Etats-Unis les éléments qui relèvent de sa responsabilité. 

Le Boeing T-X développé avec Saab.
© Emmanuel Huberdeau
Le T-X de profil.
© Emmanuel Huberdeau

Boeing Boeing-Saab T-X Saab US Air Force Aerospace Valley Export New Space Newspace Factory Toulouse Web

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription