0
Aviation Civile
Boeing 737 MAX : Ryanair pourrait réduire ou fermer des bases © Ryanair

| HEGUY Jean-Baptiste

Boeing 737 MAX : Ryanair pourrait réduire ou fermer des bases

Anticipant un décalage dans la livraison des Boeing 737 MAX qu'elle a en commande, pour des raisons de recertification, Ryanair va revoir ses plans de déploiement pour l'été 2020.

"Ryanair reste fidèle au Boeing 737 MAX, et s'attend maintenant à ce qu'il reprenne du service avant la fin de 2019, même si la date exacte de ce retour reste incertaine", a récemment déclaré le directeur général de Ryanair, Michael O'Leary. "Boeing espère qu'un programme de certification pourrait être soumis aux autorités de régulation en septembre avec un retour en service peu de temps après. Nous pensons qu'il serait prudent d'anticiper un décalage de quelques mois, probablement en décembre. Comme Ryanair a commandé le Boeing MAX200, qui est une variante du MAX, il pourrait nécessiter une certification séparée de la FAA et de l'EASA. Ryanair espère que le MAX200 puisse entrer en service dans les deux mois du retour en service du MAX. Par conséquent, Ryanair espère recevoir son premier MAX200 entre janvier et février 2020. Du fait que Ryanair ne peut prendre livraison que de six à huit appareils chaque mois, nous tablons pour notre programme d'été 2020 d'avoir pris livraison de 30 Boeing 737 MAX à la fin du mois de mai 2020. C'est moins que les 58 que nous avions initialement prévu de recevoir pour notre programme estival 2020. Ce nombre pourrait augmenter, ou baisser plus, selon la date de remise en service du Boeing 737 MAX", précise Michael O'Leary. 

"Pour des raisons de planning, Ryanair va maintenant réviser son programme estival 2020 en se basant sur 30 avions, et non plus 58. Cela devrait faire passer le taux de croissance pour cette période de 7 à 3%, et signifie que la croissance de trafic pour l'année entière en mars 2021 devrait passer de 162 à 156 millions de passagers. Ce manque de livraisons devrait nécessiter des coupes ou des fermetures de bases pour l'été 2020, mais aussi pour le programme hiver 2019. Nous avons débuté une série de discussions avec les aéroports pour déterminer quelles bases sous-performantes ou génératrices de pertes auront à connaître ces réductions ou fermetures à partir de novembre 2019. Nous allons aussi consulter nos salariés et les syndicats pour prévoir et mettre en oeuvre ces réductions ou fermetures de bases, qui sont directement liées au retard de livraisons du Boeing 737 MAX. Ryanair va continuer à travailler avec Boeing et l'EASA pour corriger ces retards de livraisons pour l'hiver 2020, de manière à ce que notre niveau de croissance revienne à la normale pour l'été 2021."

 

Ryanair Boeing 737 MAX

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription