4
Aviation Civile
Boeing 737 MAX : quelques semaines ?
Boeing 737 MAX : quelques semaines ?
© DR

| Yann Cochennec

Boeing 737 MAX : quelques semaines ?

L'administrateur de la FAA, les autorités américaines de l'aviation civile, a indiqué que le premier vol de re-certification du Boeing 737 MAX devrait intervenir "dans quelques semaines". Une formule plutôt vague sachant qu'un mois compte plusieurs semaines.

L'inquiétude autour de l'avenir du programme Boeing 737 MAX est telle que la moindre formule ou phrase prêtant à des jours meilleurs est prise à la lettre par les marchés financiers. Or les propos de Steve Dickson, l'administrateur de la FAA (Federal Aviation Administration), les autorités américaines de l'aviation civile, devant les membres du très britannique Aviation Club, ne signifient pas que la remise en service commercial du Boeing 737 MAX s'annonce imminente. Steve Dickson a tout simplement indiqué que le vol de re-certification du Boeing 737 MAX devrait intervenir "dans quelques semaines". La formule, utilisant le conditionnel, est d'autant plus vague qu'un mois compte plusieurs semaines et deux mois encore plus et ainsi de suite. D'autant que ce vol ne sera que le premier d'une série qui se déroulera pendant au moins une semaine. Avec par la suite une période d'analyse fouillée des paramètres de vol enregistrés pendant ces essais. Pourra alors suivre un éventuel "feu vert" de la FAA au Boeing 737 MAX. Et dans cette hypothèse favorable, pourront alors commencer la formation des pilotes du Boeing 737 MAX sur simulateur - ils sont 12 000 dans le monde à patienter; ainsi que le re-conditionnement des avions immobilisés depuis maintenant 11 moins. Soit près de 800 appareils, 400 non livrés et 387 déjà livrés, à raison de 120 jours de travail par avion. Sans oublier que les autorités européennes et chinoises de l'aviation civile ne donneront pas leur "feu vert" dans la foulée. Notamment la Chine dont la filière transport aérien a actuellement d'autres enjeux à gérer avec la crise générée par le coronavirus. Les compagnies aériennes chinoises ne sont donc pas forcément pressées de réceptionner leurs Boeing 737 MAX, faute de passagers à transporter.

Répondre à () :


Captcha
sakini | 08/02/2020 22:50

120 jours par avion ou 120 heures ?

Daniel M. FAUVE | 10/02/2020 18:06

Très bien cet article

Elyo | 10/02/2020 22:33

Combien de mois, d'années ? seront nécessaires pour modifier 800 appareils et convaincre les agences de certification autres que la FAA que l'avion peut voler en toute sécurité ? Comment ensuite convaincre les compagnies aériennes d'investir dans le 737 Max tout en rassurant les voyageurs ? On peut observer que Boeing ne dit rien sur le redémarrage des lignes d'assemblage de Renton et c'est peut-être cela le plus inquiétant. A moins que Boeing ne fasse une annonce que beaucoup attendent concernant le remplacement du 737 Max.

A.LOGRAI | 11/02/2020 21:19

Boeing capable de rattrap et traiter 800 appareils, surtout 400 non livrés

| | Connexion | Inscription