0
Industrie
Berlin ILA 2016 : les prochaines années s'annonçent plus militaires pour Airbus Helicopters © F. Lert/Airbus Helicopter

| yann cochennec

Berlin ILA 2016 : les prochaines années s'annonçent plus militaires pour Airbus Helicopters

Face à un marché "oil & gaz" déprimé jusqu'en 2017 au moins et à l'atonie du marché de l'évacuation médicale aux Etats-Unis, l'activité d'Airbus Helicopters redeviendra majoritairement militaire au cours des prochaines années, a indiqué Guillaume Faury, président d'Airbus Helicopters lors d'une rencontre avec la presse lors du Salon de Berlin ILA 2016.

"Sur la période 2005 à 2013, le secteur civil générait 55 % du chiffre d'affaires total. Puis, les secteurs civil et militaire se sont équilibrés en 2015. Le militaire prendra le pas sur les trois à quatre prochaines années, représentant 55 % du total de notre chiffre d'affaires", a-t-il précisé. Une proportion qui ne sera pas majoritaire en nombre d'hélicoptères livrés mais la demande du marché militaire porte sur des hélicoptères plus lourds et plus chers à l'achat, de type Caracal, par exemple.

Autre facteur qui explique cette future part prédominante du militaire : les services à l'image du contrat remporté par Airbus Helicopters pour la formation des pilotes militaires britanniques. Un contrat d'un montant de 500 M£ avec une visibilité, et c'est important, sur 17 ans. Airbus Helicopters fournira une flotte de 32 H135 et H145 capables d'assurer chaque année les 28 000 heures de formation contractuellement requises.

ILA 2016 BERLIN Airbus Helicopters Guillaume Faury Caracal H135 H145

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription