0
Aviation Civile

| François Julian

ATR s'empare du marché des avions régionaux en 2011

Avec 157 commandes fermes, le constructeur franco-italien a écrasé Bombardier son concurrent direct.

Le bilan est sans appel : en 2011, ATR a remporté 80 % des ventes d'avions commerciaux de 50 à 90 places (jets et turbopropulseurs). Une performance record pour le constructeur franco-italien, qui bat ainsi à plate couture Bombardier, dont les ventes de Q400 se sont effondrées l'an dernier (six ventes annoncées à ce jour).

Lors de la présentation de son bilan commercial et industriel ce matin, ATR a ainsi annoncé avoir réalisé l'an dernier sa meilleure année depuis sa création il y a 30 ans. Soit 157 commandes fermes enregistrées (13 ATR 42 et 144 ATR 72) et des options sur 79 appareils supplémentaires.

Ce résultat record devrait permettre d'envisager de solides montées en cadence dans l'usine d'assemblage de Toulouse. Les livraisons, qui ont été de 54 avions en 2011, devraient ainsi passer à 72 exemplaires en 2012. Puis 80 en 2013 et 85 en 2014. Une accélération de la cadence qui s'accompagnera naturellement d'une hausse du chiffre d'affaires. Celui-ci devrait atteindre les 2 Md$ dans un avenir proche.

Si la direction du constructeur n'a pas fait d'annonces particulières à ce sujet, elle a tout de même confirmé toujours regarder avec intérêt la possibilité de développer un avion de 90 sièges. L'année 2012 devrait d'ailleurs être consacrée à des discussions sur ce sujet avec EADS et Alenia Aeronautica, les deux actionnaires d'ATR.

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription