0
Aviation Civile
ATR en est à 20 appareils vendus depuis le début de l'année
ATR en est à 20 appareils vendus depuis le début de l'année
© ATR

| yann cochennec

ATR en est à 20 appareils vendus depuis le début de l'année

Avec les contrats annoncés avant et pendant le Farnborough Airshow, ATR en est désormais à 20 ventes de turbopropulseurs neufs depuis le début de l'année 2018.

L'année 2018 est encore loin d'être finie mais il sera peut être difficile pour ATR de réaliser le même nombre de ventes qu'en 2017. Cette année là, ATR avait vendu pas moins de 113 appareils auxquels s'ajoutaient 40 options. Un bilan annuel dynamisé par deux très belles commandes : celle d'IndiGo pour 50 ATR 72-600 et celle de FedEx pour 30 ATR 72-600 Fret. Au 24 juillet 2018, le constructeur franco-italien en était à 20 ventes fermes depuis le début de cette année, sans inclure les deux ATR 42-500 de seconde main acquis par la chaîne hôtelière Berjaya Hotels. Les ATR 72-600 continuent de générer l'essentiel des ventes : Bangkok Airways (quatre exemplaires supplémentaires), Air Bostwana (deux), Aurigny (trois), EWA Air (deux) et la colombienne EasyFly (trois). Pour autant, l'ATR 42-600 se vend toujours : Air Saint Pierre (un exemplaire), Drukair (un), EasyFly (deux) et un nouveau client japonais. Ce dernier est Hokkaido Air Systems qui a choisi l'ATR 42-600 pour remplacer ses Saab 340B. Une montée en gamme qui rappelle celle de l'américaine Silver Airways. Seul sur le créneau du turbopropulseur de 50 places, ATR n'a pas fini de profiter de la vague de remplacement en cours des 30 places.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription