1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© ESA/Cnes/Arianespace
16/07/2015 15:35 | Par Stefan Barensky

Arianespace lance MSG-4 et récolte trois MTG

Arianespace enregistre un double succès avec le lancement réussi de la mission VA224 immédiatement suivi de la signature d'un nouveau contrat avec Eumetsat, pour le lancement de deux satellites et une option pour un troisième.

Le lanceur Ariane 5ECA (L578) a décollé comme prévu du Centre spatial guyanais le 15 juillet à 21h42 TU pour placer deux satellites sur orbite de transfert géostationnaire : le satellite de télécommunications brésilien Star One C4 (5 565 kg), construit par SSL et porteur de 48 répéteurs en bande Ku, et le satellite météorologique européen MSG-4 (2 043 kg), dernier de la série Meteosat Seconde Génération fabriquée à Cannes par Thales Alenia Space et également dernier satellite à stabilisation par rotation dédié à ce type de mission.

Star One C4 sera exploité par l'opérateur brésilien Embratel Star One à 70° Ouest, à la verticale de la  frontière brésilo-colombienne.

De son côté, MSG-4, dont le lancement a été repoussé de cinq ans en raison de la bonne santé de ses prédécesseurs, sera stocké sur orbite aux alentours de 0° pour pouvoir remplacer au pied levé les satellites opérationnels MSG-1 (lancé en 2002) et MSG-2 (en 2005) pour assurer la contribution européenne à la veille météorologique globale au dessus de l'Atlantique, de l'Europe, de l'Afrique et d'une partie de l'Asie et de l'océan Indien s'ils venaient à connaître une défaillance.

Porteur d'un imageur Seviri réalisé par Airbus Defence & Space, MSG-4 sera rebaptisé « Meteosat 11 » après sa recette et devrait rester opérationnel au moins jusqu'en 2025.

Pour les statistiques, il s'agissait du 50e vol d'un lanceur Ariane 5ECA, mais aussi du 66e succès d'affilée pour un lanceur de la gamme Ariane 5.

A la suite de ce succès, Eumetsat a signé avec Arianespace un contrat portant sur le lancement par Ariane 5ECA des premiers satellites de la nouvelle génération MTG (Meteosat Troisième Génération), réalisés par Thales Alenia Space et OHB System.

Ainsi, les satellites MTG-I1 (Imageur) et MTG-S1 (Sondeur) font l'objet chacun d'un lancement ferme, en 2019 et 2021. Le contrat comporte également une option pour MTG-I2 en 2023.

Bizarrement, il n'est fait aucune mention d'Ariane 6, qui doit entrer en service commercial dès 2021, alors que les satellites MTG avaient été pris en compte dans les modèles de l'ESA pour assurer une moyenne de cinq satellites gouvernementaux garantis par an à lanceur par le successeur d'Ariane 5.

Le prochain vol d'Ariane 5 est prévu le 20 août avec les satellites de télécommunications Eutelsat 8 West B et Intelsat 34.

Remplissage en ergols de MSG-4
© ESA/Cnes/Arianespace
Les futurs satellites MTG d'Eumetsat
© Airbus DS
MSG-4
© Thales Alenia Space

Eumetsat Arianespace Lancement Météorologie Thales Alenia Space OHB System Airbus Space Ariane 5ECA

Répondre à () :

| Connexion | Inscription