0
Espace
Ariane 5 clouée au sol par les grèves © Stephane Corvaja/ESA

| Pierre-François Mouriaux

Ariane 5 clouée au sol par les grèves

Une situation explosive en Guyane entraîne l'ajournement du prochain lancement d'Ariane.

La mission VA 236 d'Arianespace devait avoir lieu dans la soirée du mardi 21 mars, depuis le Centre spatial guyanais. Mais l'Ariane 5 ECA, porteuse des satellites de télécommunications SGDC (Brésil) et Koreasat 7 (Corée du Sud), n'a pas pu quitter son bâtiment d'assemblage, bloquée par des grévistes d'EDF, de la société Endel-Engie et du Centre médico-chirurgical de Kourou. Ceux-ci réclamaient la réouverture de négociations nationales, notamment sur des questions d'évolution de carrière et d'emploi. Ils avaient choisi de perturber le fonctionnement du Centre spatial guyanais pour être visibles.

Arianespace a une première fois retardé le lancement de 24 heures, espérant une issue rapide du conflit, puis annoncé un deuxième report, avant de finalement annoncer ce jeudi matin un ajournement pur et simple. La situation en Guyane ne s'est en effet pas arrangée depuis trois jours, au contraire, même si la grève chez Engie est terminée : de nouveaux mouvements de grève ont été lancés par des transporteurs routiers et des agriculteurs, des barrages ont été dressés à travers le département, des coupures de courant sont intervenues, des services communaux ont été fermés, des collectes de déchets ne sont plus assurées, les commerçants commencent à baisser le rideau, des files d'attente se forment devant les stations-service, et une grève générale pourrait être prochainement décrétée...

Arianespace indique dans son communiqué que « le lanceur et les satellites ont été mis en attente et en conditions de sécurité ».

Ariane 5 Arianespace Centre spatial guyanais CNES grève report Animations Exposition Forum Armand Peugeot à Poissy Guennadi Padalka Jean-Loup Chrétien Jeunesse Parc aux étoiles Valentina Terechkova AW101 Leonardo Marine Pologne

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription