1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Aviation Civile

0
Couverture
© Alitalia
19/02/2018 14:27 | Par HEGUY Jean-Baptiste

Alitalia : Air France-KLM veut les avantages sans les inconvénients

Air France-KLM n'est pas candidate au rachat d'Alitalia mais souhaite que la compagnie italienne reste dans Skyteam et dans la joint venture transatlantique avec Delta et le groupe franco-néerlandais.

Air France-KLM s'est engagée dans une partie d'échecs très compliquée concernant le dossier de reprise Alitalia. Alors que l'agence de presse Ansa et la presse italienne avait fait état d'un intérêt pour la reprise d'Alitalia par un consortium très hétéroclite réunissant Air France-KLM, Delta, Easyjet et le fonds d'investissement américain Cerberus, Jean-Marc Janaillac a souhaité un peu clarifier la situation. 

"Avec Delta, nous étudions différentes options pour qu'Alitalia reste dans l'alliance Skyteam sans qu'Air France-KLM soit l'acquéreur d'Alitalia", a ainsi déclaré le PDG d'Air France-KLM lors de la présentation des résultats annuels du groupe aérien franco-néerlandais. 

Si Lufthansa se porte acquéreur d'Alitalia et que cette dernière doive quitter l'alliance Skyteam et la joint venture transatlantique, cela aura pour Air France-KLM un "impact négatif", a ajouté Jean-Marc Janaillac. 

Le vendredi 16 février, le ministre du Développement économique italien Carlo Calenda a déclaré dans la presse italiene qu'aucune décision ne devrait être prise sur le dossier avant les élections législatives italiennes du 4 mars. 

Air France-KLM Alitalia Lufthansa compagnies aériennes La Nova Suisse

Répondre à () :

| Connexion | Inscription