0
Aviation Civile
Alitalia : Air France-KLM joue la montre
Alitalia : Air France-KLM joue la montre
© Alitalia

| Léo Barnier

Alitalia : Air France-KLM joue la montre

Le discours est plutôt à l'apaisement chez Air France-KLM après l'annonce de l'accord entre Alitalia et Etihad Airways. Interrogé à New York le 25 juin, Alexandre de Juniac, président-directeur général du groupe franco-néerlandais, a insisté sur le fait qu'il n'y avait « aucune urgence » à réagir. Il a aussi réfuté tout caractère agressif dans la manœuvre de la compagnie d'Abu Dhabi. Il reconnaît néanmoins n'avoir pas été tenu au courant des négociations entre les différentes parties.

 

Un peu plus tôt dans la journée, Alitalia et Etihad avaient annoncé s'être mises d'accord sur "les principaux termes et conditions d'une transaction". Cela permettra à la compagnie du Golfe de prendre 49 % du capital de l'opérateur italien. Comme déjà annoncé, Etihad est prête à injecter 560 M€ dans Alitalia à la faveur d'une nouvelle augmentation de capital.

 

Air France-KLM, qui détient encore 7 % du capital d'Alitalia, n'avait pas exclu de suivre cette augmentation il y a quelques mois. Alexandre de Juniac a maintenu cette position : « nous devons voir comment l'accord se déroule. Nous adapterons ensuite notre conduite, notamment sur une éventuelle participation. » Une réponse claire n'est donc pas encore pour tout de suite. Le P-DG a enfin rappelé qu'Etihad n'avait aucun intérêt à dénoncer les partenariats existants entre Air France-KLM et Alitalia, notamment le joint-venture sur le trafic transatlantique.

 

Malgré ce discours, Alexandre de Juniac avait cosigné une lettre avec les dirigeants du groupe allemand Lufthansa la semaine dernière, à l'attention de la commission des Transports du Parlement européen, pour l'alerter sur les prises de participation des compagnies étatiques du Golfe dans le capital de leurs consoeurs européennes.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription