0
Constructeurs
Airbus pousse son A350-1000 vers plus de 410 sièges
Airbus pousse son A350-1000 vers plus de 410 sièges
© Airbus

| yann cochennec

Airbus pousse son A350-1000 vers plus de 410 sièges

C'est à l'occasion du prochain Farnborough Airshow que l'on connaîtra les premiers résultats de la campagne menée par Airbus pour promouvoir un A350-1000 capable de prendre plus de 410 passagers dans une configuration cabine trois classes. Si l'opération fonctionne, Airbus sera alors en mesure d'annoncer le lancement de cette nouvelle version sur la base d'un minimum de lettres d'intention et/ou de protocoles d'accord de la part de compagnies aériennes. Avec peut être une petite dose de sociétés de leasing. Mais, ces dernières ont une nette préférence pour les mono-couloirs, plus faciles à "recaser".

Selon les spec. et performances annoncées par Airbus et le motoriste Rolls Royce, la version actuelle de l'A350-1000 s'annonce capable de transporter 366 passagers dans un "typical seating" qui est ce que l'on appelle un aménagement trois classes. Sauf que le "typical seating" a considérablement évolué ces dernières années avec la disparition de la Première classe chez certains transporteurs et l'émergence de la "Premium Economie" qui offre un espace entre sièges similaire à celui de la classe Affaires des années 80/90.

Du coup, les "lignes ont bougé" et cela fausse un peu les calculs. La surface dégagée par la suppression de la Première classe permet en effet de créer des sièges supplémentaires en classe Economie et/ou de créer une "Premium Economie". D'autres transporteurs préfèrent augmenter le nombre de fauteuils en classe Affaires. Tout dépend de la stratégie adoptée par la compagnie aérienne.

La version actuelle de l'A350-1000 peut même monter jusqu'à 440 passagers dans une configuration classe unique haute densité toute Economie. L'objectif d'Airbus est de pousser l'A350-1000 au delà des 410 sièges répartis en trois classes. Cela demande un léger allongement du fuselage, un renforcement à la jonction voilure-fuselage et un emport carburant plus important si l'on ne veut pas dégrader la distance franchissable.

Or, c'est l'objectif d'Airbus : proposer un A350-1000 capable de concurrencer le futur Boeing 777-9 avec une capacité et une distance franchissable similaire, a indiqué John Leahy, directeur commercial d'Airbus. Boeing annonce au moins 409 sièges dans un "typical seating" et une distance franchissable de 14 000 km. L'actuelle version de l'A350-1000 peut aller jusqu'à 14 800 km. Ce qui donne un peu de marge au constructeur européen en terme de masse supplémentaire pour une version légèrement allongée.

Rendez-vous au Farnborough Airshow 2016 en juillet prochain.

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription