0
Industrie
Airbus Helicopters double sa mise en Corée du Sud
Airbus Helicopters double sa mise en Corée du Sud
© Airbus Helicopters

| yann cochennec

Airbus Helicopters double sa mise en Corée du Sud

Airbus Helicopters confirme plus que jamais son implantation industrielle et commerciale en Corée du Sud. Dans la nuit de dimanche à lundi, Guillaume Faury, président d'Airbus Helicopters, a signé un contrat de développement et de production de 314 H155, plus communément appelé "Dauphin", avec son homologue de Korean Aerospace Industries (KAI). Dix ans après avoir réussi une première implantation industrielle sur la base du Super Puma.

En décembre 2005, Airbus Helicopters, alors Eurocopter, avait été retenu par le gouvernement sud-coréen comme partenaire de KAI pour développer un hélicoptère de 8 tonnes destiné à remplacer les MD-(àà et UH-1 de la Force aérienne sud-coréenne. Un hélicoptère baptisé KUH Surion et qui ressemble fortement au Super Puma puisque Airbus Helicopters avait fourni un dessin de base issu de la famille Puma/Cougar.

Le nouveau partenariat mis en place ressemble au premier dans ses grandes modalités puisque l'appareil sera développé sur la base de l'EH 155 et dans deux versions. L'une militaire avec canon sur tourelle, pour un total de 214 appareils; l'autre civile pour des missions d'évacuation médicale, de recherche et sauvetage en mer. Cette version civile doit entrer en service en 2020, suivie de la version militaire en 2022.

Comme sur le Surion, Airbus Helicopters livrera une partie des éléments des futurs hélicoptères depuis son site de Marignane, lesquels seront ensuite assemblés à Sacheon, sur le site de KAI. Nouveauté : les deux partenaires envisagent de crée une joint-venture dédiée à l'exportation des deux versions. Le potentiel de ce marché export est évalué à 600 appareils.

En attendant pour Airbus Helicopters, ce partenariat génèrera un chiffre d'affaires de 1,5 Md$.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription