0
Défense
A400M : le président d'Airbus Group reconnaît des "erreurs énormes" © Airbus - S. Ramadier

| yann cochennec

A400M : le président d'Airbus Group reconnaît des "erreurs énormes"

Dans une interview au quotidien allemand "Bild", le président d'Airbus Group, Tom Enders, reconnaît que des "erreurs énormes" ont été commises dans le développement de l'avion de transport militaire A400M. "Nous avons sous-estimé les problèmes de moteur et nous sommes rattrapés par ce péché originel", déclare-t-il.

"Lors du démarrage du programme, nous nous sommes laissés convaincre par des chefs de gouvernement européens de renom de confier les moteurs à un consortium peu expérimenté tout en endossant nous-mêmes la responsabilité pour ce turbopropulseur d'un genre nouveau", poursuit le président d'Airbus Group qui ajoute : "cela a constitué deux énormes erreurs pour lesquelles nous devons vraiment payer".

L'Airbus A400M est propulsé par l'Europrop International TP400-D6, un turbopropulseur développé par un consortium de motoristes européens : l'allemand MTU Aero Engines, le français Safran Aircraft Engines (ex-Snecma), le britannique Rolls Royce et l'espagnol ITP. S'ajoute l'italien Avio pour certaines pièces.

Si le président d'Airbus Group "bat sa coulpe", il met néanmoins en garde les gouvernements européens contre la tentation de trouver des alternatives malgré leur mauvaise humeur face aux dépassements de coûts et aux problèmes techniques récurrents. "Ce se serait une grande erreur d'abandonner l'A400M car cette machine a un potentiel énorme", souligne le président d'Airbus Group.

Airbus Group Airbus Tom Enders A400M TP400 Europrop International Rolls Royce Safran Aircraft Engines Snecma MTU Aero Engines ITP Avio

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription