0
Défense
A-10, une mise à la retraite pas avant 2022 © C.Cosmao

| Antony Angrand

A-10, une mise à la retraite pas avant 2022

C'est devenu officiel, le A-10 Thunderbolt II ne sera pas mis à la retraite avant 2022 au moins. Il est même prévu que lorsque sera venue l'heure de remplacer l'appareil, cela se fera sur une base "escadron par escadron" afin d'éviter toute brèche en termes de capacités "alors que nous sommes confrontés à un éventail complexe de conflits et de crises", a commenté le secrétaire d'état américain à la défense Ash Carter.

1 Md$ ont été investis dans la flotte de A-10 afin de garder celle-ci en état de vol jusqu'en 2028. "Aucun autre appareil n'est capable de réaliser les tâches pour lesquelles le A-10 est spécifiquement taillé et aucun autre équipement ou appareil ne permet la même capacité de protection de nos troupes", a commenté Martha McSally, membre de la chambre basse du Congrès américain et ex colonel de l'US Air Force qui a accumulé une forte expérience de vol aux commandes du A-10 au-dessus de l'Irak et du Koweit dans le cadre de l'opération Southern Watch, en 1991. "Je continuerai à défendre le A-10 jusqu'à ce qu'une alternative appropriée, qui reste à trouver, ne soit développée, testée et prouvée comme étant capable de réaliser la mission", a t-elle ajoutée.

Martha McSally a en fait mené de front le combat au sein de la chambre basse du Congrès contre la mise à la retraite du A-10, en proposant deux amendements qui ont été adoptés.

Le secrétaire à la défense Ash Carter a ajouté que des investissements sont en cours pour maintenir en vol une quantité supplémentaire de chasseurs et d'appareils d'attaque de quatrième génération, "ce qui inclue le A-10, qui s'est révélé être une arme dévastatrice dans le cadre de la lutte contre daesh".
 

A-10 Thunderbolt II US Air Force Ash Carter Congrès américain Daesh crash Flydubai Flydubai 737 737-800

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription