0
Défense
14 juillet : un défilé aux couleurs européennes © Airbus

| Alexandre Rocchi

14 juillet : un défilé aux couleurs européennes

Pour ce 14 Juillet, une centaine d'appareils ainsi que 400 aviateurs vont être mobilisés.

Cette année, les aéronefs s’exhiberont, au défilé du 14 Juillet, pour la première fois sous le commandement du Général d'armée aérienne Philippe Lavigne, chef d'état-major de l'Armée de l'air. Pour marquer le coup, une centaine d'appareils ainsi que 400 aviateurs seront mobilisés. Parmi eux figurent ceux de l'Armée de l'air (49 avions et 4 hélicoptères), de l'Armée de Terre (16 hélicoptères), de la Marine nationale (6 avions et 6 hélicoptères), de la Direction Général de l'armement (DGA) (un Fokker 100), de la Gendarmerie nationale (3 hélicoptères) et de la Sécurité civile (3 avions et 2 hélicoptères). Ce défilé sera l’occasion pour l’Armée de l’air de mettre en oeuvre le nouvel A330 Phénix ayant rejoint la base d'Istres ce mois-ci. Seront également présents des avions allemands, espagnols, britanniques, belges, néerlandais et portugais. L'Espagne et l’Allemagne vont aussi mobiliser des hélicoptères tigres et caïmans. Le Royaume-Uni quant à lui mettra en œuvre deux de ses Chinook dont la mission au Sahel en soutien de l'armée française a été prolongée de six mois. 

Le défilé aérien, d'une durée d'environ 15 minutes, sera développé en 14 blocs pour les avions et 8 pour les hélicoptères. Il sera sous la supervision du Commandement des opérations aériennes et de la défense aérienne (CDAOA) en collaboration avec le Centre national des opérations aériennes (CNOA) qui dirigeront le Dispositif particulier de sureté aérienne (DPSA). Le DPSA vient renforcer les dispositifs du PPS-A (posture permanente de sûreté aérienne) constamment mis en œuvre. Plusieurs appareils seront déployés dont : un E-3F Awacs, capable de repérer des appareils dans un rayon de 400 km, auquel se joindra un ravitailleur C135 ainsi que plusieurs hélicoptères et un drone Reaper, piloté depuis la base aérienne 709 de Cognac, pour une surveillance en altitude. La défense au sol comportera des systèmes radar et des missiles ainsi qu'un système de brouillage antidrone.

Ce 14 Juillet comprend également des démonstrations au sol ainsi que des ateliers. Deux drones DJI Matrice ainsi qu'un véhicule lanceur de drone Scorpio et deux brouilleurs de type Nerod et Dronegun Tactical servant dans la lutte antidrones seront notamment présentés au président Emmanuel Macron. Un atelier SCAF de la DGA sera quant à lui mis à disposition du grand public pour qu’il découvre le Système de combat aérien du futur qui avait été récemment présenté au salon du Bourget.

Défilé du 14 juillet A330 MRTT Dassault Rafale Armée de l'Air

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription