Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Transport spatial

Vega, mission VV07, au service de l'observation de la Terre

Traditionnelles signatures des équipes de préparation des charges utiles sur les logos apposés sur la coiffe du lanceur dans le bâtiment d'intégration Vega (BIV). © ESA/CNES/Arianespace – Photo Optique Video du CSG

Cette nuit, à l’occasion de son septième vol, le lanceur léger européen Vega développé par ELV/Avio doit emporter le premier satellite péruvien et quatre micro-satellites de la société américaine Terra Bella.

Les préparatifs du vol VV07 battent leur plein au Centre spatial guyanais. Le décollage de Vega depuis le SLV (site de lancement Vega) est prévu pour la nuit prochaine, à 22h43 heure de Kourou (1h43 UTC). Il devait s’agir du septième lancement de l’année pour Arianespace et de la septième mission du lanceur léger européen.

A son bord, cinq charges utiles consacrées à l'observation de la Terre : PerúSAT-1, premier satellite péruvien, et les SkySat 4 à 7 de la société californienne Terra Bella (ex-Skybox Imaging), filiale de Google.

Commandé en avril 2014 dans le cadre d'un contrat clés en mains issu de l’accord de coopération stratégique signé entre le Pérou et la France, PerúSAT-1 (430 kg) a été développé par Airbus Defence and Space en seulement 24 mois, grâce à une organisation du travail intégrée (programme Projects Factory). Ce sera le plus puissant satellite d’observation de la Terre d’Amérique latine, capable de réaliser des images avec une résolution de 70 cm durant dix ans, depuis son orbite héliosynchone, à 695 km d’altitude.

Conçus par Terra Bella mais produits par SSL (Space Systems/Loral), les SkySat 4 à 7 (110 kg chacun) viendront compléter une constellation mise en place depuis novembre 2013. Elle devrait à terme compter 24 satellites, revisitant n’importe quel point du globe trois fois par jour et offrant des images et des vidéos en haute résolution (de 110 à 90 cm par pixel pour les images et 1 080 pixels pour les vidéos, d'une durée unitaire de 90 secondes).

Forza Vega.

La revue d'aptitude au lancement (RAL) autorisant cette mission VV07 s'est parfaitement déroulée hier, et les prévisions météo à 18 heures (heure locales) étaient bonnes. La chronologie finale doit débuter neuf heures avant le lancement, soit à 13h43 (18h43, heure de Paris). La performance demandée au lanceur sera de 1 230 kg. Le vol doit durer 2h06, avec le largage des SkySat par ordre séquentiel dans la 40e minute de vol, puis la séparation avec PerúSAT au bout de 103 minutes.

Article complet sur les charges utiles de la mission VV07 à paraître demain vendredi dans le n°2414 d'Air & Cosmos.

Depuis Kourou, Pierre-François Mouriaux

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.