Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

US Navy : Le P-8 monte en puissance

Le P-8 va progressivement remplacer le P-3 sur la base aéronavale de Whidbey Island. © Emmanuel Huberdeau

Pour l'heure la base aéronavale de Whidbey Island vit encore au rythme du ronronnement des turbopropulseurs des P-3 Orion. Mais ce bruit sera rapidement supplanté par celui des réacteurs du P-8 Poseidon. Cette base de l'US Navy, située dans l'état de Washington accueille déjà deux P-8 appartenant au premier escadron de la côte ouest transformé sur Poseidon, le VP-4. 

La base accueille également les infrastructures dédiées à la formation et à l'entrainement des équipages destinés à voler sur le nouvel avion de patrouille maritime produit par Boeing. Les capacités de formation sont très importantes avec quatres simulateurs de missions complets, pour former les équipes de la tranche arrière (Coordinateur tactique, accousticiens, radariste et spécialiste de la guerre éléctronique), et autant de simulateurs de pilotage. S'ajoute à ces équipements des simulateurs des sous-systèmes de l'appareil. Des infrastructures similaires se trouvent à Jacksonville en Floride. Elles ont déjà servi à la transformation de tous les escadrons de patrouille maritime de la côte ouest. La formation et la transformation des équipages se fait à 70% sur simulateur. Une méthode qui permet de significativement réduire les coûts, explique le constructeur. 

L'US Navy a déjà transformé 7 escadrons de Poseidon sur les 12 prévus. Les équipages formés opèrent 53 Poseidon sur les 111 commandés (L'objectif de la Navy est de commander 117 appareils). Boeing produit le P-8 a un rythme soutenu et livre un à deux appareils par mois, ce qui permet aux escadrons de rapidement monter en puissance. L'appareil est d'ailleurs déjà régulièrement déployé outre mer. 

Pour l'instant ce sont les capteurs et la plateforme, un 737 (Vitesse de transit, autonomie, aides au pilotage, emport de 129 bouées acoustiques), qui constituent les principaux avantages du Poseidon. L'appareil n'a pas encore révolutionné l'art de la patrouille maritime. En effet bien qu'il ait été conçu pour pouvoir faire de la lutte anti sous-marine à haute altitude, les équipages expliquent que l'appareil est employé plus ou moins comme un P-3 avec des profils de mission comprenant des passages à basse altitude. Cependant l'appareil devrait continuer à évoluer, comme sa doctrine d'emploi. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.