Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien

Union Européenne/Qatar : un accord de "ciel ouvert" en voie de finalisation

L'accord avec le Qatar, qui doit encore être finalisé et ratifié, est le premier accord négocié par la Commission Européenne depuis qu'elle a reçu mandat des pays membres de l'Union pour négocier les droits de trafic aériens. © Union européenne

L'Union européenne et le Qatar ont annoncé le 5 févier avoir conclu un accord ouvrant la porte à un "ciel ouvert" entre l'Union Européenne. S'il est approuvé, le "Comprehensive Air Transport Agreement" (accord global sur le transport aérien) pourrait permettre une réciprocité de droits de trafic illimités des compagnies aériennes membres des 28 pays membres de l'Union Européenne vers le Qatar et inversement pour Qatar Airways vers n'importe lequel des 28 pays membres de l'Union Européenne, dans la mesure où des créneaux horaires soient disponibles sur les aéroports. 

Le Qatar est le premier pays avec lequel un accord de ciel ouvert pourrait être finalisé, depuis que les pays membres de l'Union Européenne ont accepté de donner mandat à la Commission Européenne en juin 2016 pour qu'elle conclut en leur nom des accords de droits de trafic avec le Qatar, mais aussi les Emirats Arabes Unis, la Turquie et les pays de l'ASEAN (Association des pays du Sud-est asiatique). Une finalisation d'accord de "ciel ouvert" avec ces derniers est attendue dans l'année. Les Emirats Arabes Unis, qui avaient accepté initialement d'ouvrir des négociations avec la Commission Européenne, a pour l'instant fait machine arrière. 

Reste à savoir comment les grandes compagnies aériennes européennes, au premier rang desquelles Air France-KLM et Lufthansa ont régulièrement dénoncé des "pratiques anti-concurrentielles" de la part des compagnies du Golfe vont réagir à cet accord. L'état du Qatar et de l'Union Européenne assurent avoir pris des "mesures audacieuses" concernant la "concurrence loyale, l'environnement, la protection des consommateurs, les aspects sociaux, et la transparence", ainsi qu'une exemption pour les transporteurs européens de recourir à un agent commercial local pour pourvoir opérer des vols vers le Qatar. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.