Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Un vol Planet sur Minotaur C

Lancement réussi, après un report météo de deux semaines © Orbital ATK

Chaque fin de semaine, une photo qui a fait l’actualité. Le 31 octobre, après plus de 6 ans et demi d'absence, le lanceur Taurus XL a fait son retour sous l'appellation Minotaur C. A son bord, dix satellites de Planet.

Le Minotaur C (C pour Commercial) d'Orbital ATK, lancé le 31 octobre depuis la base militaire de Vandenberg (Californie), n'est autre que le Taurus XL, lanceur solide à quatre étage entré en service en 1994. Il avait effectué neuf lancements jusqu'alors, mais les quatre derniers, entre 2001 et 2011, s'étaient soldés par trois échecs cuisants. Rebaptisé début 2014, Minotaur C est désormais équipé de l'avionique des Minotaur 3 et 4, une autre famille de lanceurs d'Orbital ATK développée à partir de l'ancien missile stratégique Peacekeeper.

 

Mission 100 % Planet.

Pour ce retour en vol, après plus de six ans et demi d'absence, le Minotaur C emportait dix micro et mini-satellites : six nouveaux exemplaires de la flotte SkySat (environ 120 kg chacun), un an après la mission Vega VV07, et quatre cubesats Dove (5 kg chacun), huit mois après le lancement record du PSLV.

Tous dédiés à l'observation de la Terre, ils seront exploités par la société californienne d’imagerie géospatiale Planet (ex-Cosmogia puis Planet Labs), qui double ainsi sa capacité d’imagerie sous 1 mètre de résolution.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.