Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Transport spatial

Un quatrième client pour le New Glenn

Comme l'an passé, Blue Origin s'affiche au congrès Satellite de Washington © P.-F. Mouriaux/Air & Cosmos

Au congrès Satellite 2018 de Washington, Blue Origin annonce la signature d'un nouveau contrat commercial pour son futur lanceur, avec l'opérateur japonais Sky Perfect JSat.

On se souvient qu’en 2017, le congrès Satellite avait reçu en grande pompe Jeff Bezos, le fondateur de Blue Origin, qui avait présenté en détail son futur lanceur lourd récupérable réutilisable New Glenn (attendu pour 2020), et signé ses deux premiers contrats commerciaux avec Eutelsat et OneWeb (pour six missions).

Le 12 mars, lors de la première journée de l’édition 2018 du congrès, une nouvelle double annonce a été faite par Bob Smith, le PDG de Blue Origin : la confirmation d’une part du mémorandum d’accord signé en septembre dernier avec la startup thaïlandaise Mu Space (créée en août 2017 pour développer l’Internet des objets et les villes intelligentes en Asie-Pacifique) pour le lancement d’un satellite géostationnaire de télécommunications en 2021 (devenant le premier passager payant du manifeste de lancement du New Glenn) ; la signature d’autre part d’une huitième mission au profit de l’opérateur de télécommunications japonais Sky Perfect JSat, quatrième client de Blue Origin.

Aucun détail sur le satellite à lancer, la date de la mission ou le montant du contrat n’ont été communiqués.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.