Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Espace Actualité Transport spatial

Un nouveau satellite militaire japonais sur orbite

Une météo défavorable avait reporté le lancement de 24 heures © JAXA

Un septième satellite d’observation militaire tout temps IGS-Radar a été lancé le 11 juin par l’Agence spatiale japonaise.

Le 11 juin, le jour de la rencontre historique entre Kim Jong-un et Donald à Singapour, la Jaxa, l’Agence spatiale japonaise, a procédé au lancement d’IGS-Radar 6, son seizième satellite de reconnaissance IGS (Information Gathering Satellite), et le septième à imagerie radar, dont la résolution est estimée à 50 cm.

Le lancement est intervenu à 4h20 UTC depuis l’île de Tanegashima, au sud du Japon. Il a été effectué à l’aide du 39e H2A de Mitsubishi Heavy Industries, dans sa version de base (la plus utilisée).

 

Un œil sur le voisin nord-coréen.

Le système IGS (Joho Shushu Eisei, en japonais), dont le déploiement a débuté en mars 2003 et qui pourrait à terme compter 10 satellites opérationnels, y compris des satellites-relai, comporte aujourd’hui 6 satellites opérationnels, dont 4 radar. Décidé en 1998 après qu'un missile nord-coréen ait survolé le territoire japonais, il permet notamment de surveiller en toute autonomie les activités militaires des pays voisins, et en particulier de la Corée du Nord, mais aussi d’observer les zones touchées par des catastrophes naturelles.

Le précédent lancement d’un satellite IGS, IGS-Radar 5, remonte au 17 mars 2017.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.