Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Technologies

Un nanosatellite de Montpellier à l'honneur

L'équipe qui a défendu le projet devant le jury de l'ESA à l'Estec, aux Pays Bas. © Celesta

Le nanosatellite Celesta de l'Université de Montpellier est lauréat du programme éducatif « Fly Your Satellite » de l'Agence spatiale européenne, aux côtés de cinq autres candidats européens.

Lancé en décembre dernier à travers l'Europe par le Bureau Education et Gestion des connaissances de l'ESA, l'appel à projet « Fly Your Satellite » (Fais voler ton satellite) propose aux étudiants de réaliser puis de faire voler un nanosatellite. L'Université de Montpellier et le projet Celesta figurent dans la liste des six lauréats dévoilée le 12 mai.

Le projet français s'intéresse aux effets des radiations solaires et cosmiques sur les composants électroniques bipolaires. Il regroupe actuellement quinze étudiants, mais devrait monter à cinquante à terme. Il bénéficie du soutien de la Fondation Van Allen et, par son intermédiaire, de plusieurs mécènes (Airbus Defence and Space, 3DPlus, Intespace, LATelec, Zodiac Data Systems...), ainsi que du Centre européen de recherche nucléaire (CERN). Il va désormais bénéficier d'un support technique de l'ESA, en attendant un lancement en 2019.

Ce n'est pas une première pour l'Université de Montpellier (premier Centre Spatial Universitaire français) : déjà, en février 2012, Robusta 1A avait été embarqué le lanceur léger européen Vega, à l'occasion de son vol inaugural, devenant ainsi le premier nanosatellite national.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.