Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Drones

Un drone et un hélicoptère ensemble au-dessus de la Corée du Sud

Le drone Gray Eagle dans sa version « Improved ». © General Atomics

C’est une nouvelle étape dans les essais réalisés depuis plusieurs années maintenant pour développer l’interopérabilité drone-hélicoptère. En effet le constructeur américain General Atomics annonce avoir participé au mois d’août dernier à un exercice impliquant un drone Gray Eagle évoluant aux côtés d’un AH-64 Apache de l’US Army à proximité de la base de Kusan en Corée du Sud.

Au cours de l’exercice, le drone a transmis à l’Apache via liaison de données à portée directe des metadonnées et des vidéos en streaming sur des distances « importantes ». L’équipage de l’hélicoptère a pu ensuite retransmettre les images reçues vers des troupes au sol via un terminal vidéo portatif OSRVT. Les vidéos transmises par le drone et par l’Apache ont été reçues également par le centre d’opérations tactique (TOC).

Les troupes au sol ont transmis les coordonnées de cibles aux « pilotes » du drone, qui ont pu pointer les capteurs afin d’identifier et de surveiller celles-ci.

Selon General Atomics, ces essais ont permis de démontrer les capacités du drone à remplir sa mission dans les conditions météorologiques particulières rencontrées dans la péninsule coréenne.

General Atomics est connu en France notamment comme le constructeur du drone MALE Reaper, dont trois exemplaires sont actuellement déployés par l’armée de l’Air à Niamey dans le cadre de l’opération Barkhane. Le Gray Eagle est en service dans l’armée de terre américaine depuis 2008. Celle-ci a constitué sa première unité mixte drones-hélicoptères en mars 2015.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.