Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de transport Actualité Défense

Un A400M transporte un Tigre à Gao

Le Tigre est déchargé de l'A400M. © Etat-major des armées

Un A400M de l'armée de l'Air a acheminé pour la première fois un hélicoptère Tigre de l'armée de Terre directement sur la plateforme de Gao.

L'état major des armées a annoncé que le 6 juin 2018 un hélicoptère d'attaque Tigre de l'armée de Terre a été transporté pour la première fois en A400M Atlas directement sur la base de Gao au Mali. Habituellement ce type de transport est réalisé en Antonov 124 affrété. Un avion qui ne peut se poser que sur des pistes dures comme celle de l'aéroport de Niamey au Niger. 

L'emploi de l'A400M, qui avait embarqué le Tigre à Orléans, a permis de livrer directement l'hélicoptère sur sa zone d'opération et donc de gagner du temps par rapport à un passage par Niamey. Ce type de mission illustre bien le concept de l'A400M, avion au rayon d'action stratégique disposant de capacités tactiques.

Il a fallu huit techniciens du premier régiment d'hélicoptères de combat (RHC) de Phalsbourg pour retirer les pales du Tigre ainsi que les ailettes et la tourelle afin que l'appareil puisse entrer dans la soute de l'Atlas, explique l'état major des armées. L'appareil a aussi du être abaissé. L'opération a duré une dizaine d'heure. A l'arrivée au Mali, les opérations inverses ont été effectuée dans les ateliers du groupement aérocombat. 

Ce n'est pas la première fois qu'un A400M transporte un Tigre dans le cadre de l'opération Barkhane. En avril 2016, un Tigre du 5e RHC avait été ramené de Niamey à bord d'un Atlas. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.