Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

Trois Dassault Falcon pour la guerre électronique

Un Dassault Aviation Falcon 2000 mais en version surveillance maritime. © Dassault Aviation

Trois Dassault Falcon en version guerre électronique et renseignement stratégique systèmes Thales remplaceront les deux Transall C-160 Gabriel à partir de 2025.

Au terme d'un comité ministériel d'investissement qui s'est tenu le 28 février, Florence Parly, la ministre des Armées, a donné le coup d'envoi au programme d'avions de guerre électronique et de renseignement stratégique baptisé CUGE pour "Capacité universelle de guerre électronique". A bord des trois Dassault Aviation Falcon qui remplaceront les deux Transall C-160 à partir de 2025, un nouveau capteur développé par Thales et permettant "simultanément les interceptions des émissions radio et radar". Les Dassault Aviation Falcon "viendront renforcer les capacités du renseignement d'origine électromagnétique et contribueront à l'effort particulier sur la fonction connaissance et anticipation", souligne le ministère des Armées qui rappelle que "le renforcement des capacités de renseignement est l'une des priorités de la stratégie de défense définie par le Président de la République". "Le niveau de performances attendu nécessite un travail d'intégration très poussé", indique Dassault Aviation qui souligne au passage que ce travail d'intégration est "au coeur de ses savoir-faire et de son rôle d'architecte industriel et de son partenariat avec Thales". Les versions multi-missions représentent environ 10 % de la flotte totale de Dassault Aviation Falcon en service dans le monde.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.