Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Hélicoptères militaires

L'Australie retirera ses Tigre du service à partir de 2020

Canberra avait déjà évoqué le remplacement des Tigre en septembre dernier. © Australian Army

Le gouvernement australien a annoncé dans son Livre blanc de la défense publié le 25 février dernier qu’il souhaite retirer du service les hélicoptères Tigre à l’horizon 2020. Les problèmes de disponibilités de l’hélicoptère d’Airbus Helicopters auront finalement eu raison de lui. Un marché s’ouvre donc puisque Canberra veut d’ores et déjà acquérir de nouveaux hélicoptères de reconnaissance armés.

D’une manière générale, le Livre Blanc prévoit l’augmentation du budget de la défense pour dépasser les 2% du PIB par an. En cause, « un contexte sécuritaire plus incertain et complexe ».

Par ailleurs, le Livre Blanc annonce la commande de deux lots de sept P-8A supplémentaires. L’objectif est de porter les effectifs à 15 Poséidon à la fin des années 2020. 7 drones hauts altitude longue endurance (HALE) MQ-4C Triton épauleront les Poséidon. Eux aussi doivent entrer en service au début de la décennie 2020. De plus, il est prévu d’acquérir des drones tactiques.

Du côté de la Royal Australian Air Force, les capacités aériennes devraient être constituées de 24 avions de combat F/A-18F Super Hornet, de 6 E-7A Wedgetail de détection avancée, de 12 EA-18G Growler, de 7 KC-30A destinés au ravitaillement (plus deux en option), et de 75 F-35A. Le remplacement des Super Hornet sera décidé début 2020, l’objectif étant que ceux-ci soient remplacés à la fin de la décennie.

Le système RBS-70, missile de courte porté pour la protection des bases aériennes sera retiré du service. Il sera remplacé par un système de missiles de moyenne portée qui sera acquis en  à la fin des années 2020.

En ce qui concerne la logistique, le Livre blanc prévoit que l’Australie soit dotée de 8 C-17A Globemasters de transports lourds (avec une option pour en acheter d’avantage plus tard), 12 C-130J Hercules modernisés, 10 C-27J Spartans, et 10 CH-47F Chinook.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. Serge Parent
    le 22/06/16 à 10h15

    Le tigre à fait ses preuves sur les plus rudes conflits du 21eme siècle de l'Afghanistan au Mali, en passant par la RCA sans problèmes execifs de fiabilité du moins à ma conessance, pas plus qu'un Apache ou autre. Les mécanos Australiens auraient ils un problème de compétence, ou l'Australie recherche t'elle un hélicoptère à l'ancienne, réparable avec un trombone, et du fil de fer ? Je suis d'autant plus étonne de cette réaction, sachant qu'elle s'est impliquée dans la prochaine évolution du tigre.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.