Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Industrie Actualité Satellites

Thales Alenia Space victime d’un marché atone

Vue aérienne de l’usine de Cannes © Thales Alenia Space

Faute de commandes de satellites suffisantes, le constructeur franco-italien va devoir reconsidérer sa masse salariale sur ses sites de Cannes et Toulouse.

Malgré deux années record (83 satellites Thales Alenia Space ont été mis sur orbite en 2017-2018, dont 65 pour la constellation Iridium Next), l’un des deux principaux constructeurs de satellites européens est aujourd’hui rattrapé par la crise qui touche actuellement le marché des satellites, en particulier pour les télécommunications depuis l’orbite géostationnaire.

 

Deux sites concernés.

Thales Alenia Space s’apprête ainsi à revoir ses effectifs sur ses sites de Cannes et Toulouse, qui comptent respectivement 2 000 et 2 500 employés. Il est encore prématuré de parler de plan social aujourd’hui, mais le « sureffectif conjoncturel » constaté pourrait concerner 500 postes, entraînant d’ores et déjà des échanges avec les instances représentatives internes.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.