Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Technologies

Thales Alenia Space parie sur le photovoltaïque en Belgique

Le site de Hasselt a l’ambition de devenir pour Thales Alenia Space la vitrine de son Industrie 4.0. © Thales Alenia Space

Thales Alenia Space annonce la création d’un site d'assemblage automatisé de cellules photovoltaïques en Belgique.

Après Charleroi (implanté depuis 1963) et Louvain (en 2014), un troisième site dédié au spatial va ouvrir en Belgique, à Hasselt, en Flandres. Ce site, largement automatisé et unique en Europe, va être dédié à l’assemblage de cellules photovoltaïques (PVA), en complément du site de Leonardo situé à Nerviano, en Italie, où sont déjà conçus et fabriqués les PVA pour les programmes des Agences spatiales européenne et italienne.

Le site de Hasselt, qui dispose déjà d'une salle blanche qu'il s'agit de mettre à niveau, s'appuie notamment sur des compétences locales dans le photovoltaïque (notamment le campus EnergyVille de Genk). Il bénéficiera d'un budget global d’environ 20 M€ et accueillera dans un premier temps une vingtaine d'opérateurs. Flexible, il devra aussi bien être capable de produire des panneaux de 10 m2 destinés à des satellites de télécommunications géostationnaires (1 par semaine), que des panneaux de 1 m2 pour les constellations (1 à 2 par jour). Il utilisera des technologies nouvelles, du type réalité augmentée, gestion numérique des données et de la traçabilité, ainsi que des tests et des contrôles en ligne.

 

Début des livraisons en 2019.

« Avec la création d’un centre d’excellence en production automatisée, Thales Alenia Space confirme sa position d’avant-gardiste sur le plan de l’innovation digitale ainsi que sa capacité à accompagner ses partenaires dans l’évolution transformationnelle de l’industrie spatiale, a déclaré Jean Loïc Galle, PDG de Thales Alenia Space. Ce site de production sera un des premiers au niveau mondial à utiliser des automates programmables pour ce type de produits spatiaux. Ce projet est un jalon clé dans l’exécution de notre stratégie qui vise à étendre notre empreinte industrielle en Europe en complémentarité de nos implantations existantes. Nous agrandissons notre offre globale, transformons nos méthodes de production et gagnons en agilité pour répondre aux besoins de notre marché lui-même en constante évolution ».

Les premiers prototypes seront produits au premier semestre 2018, pour un début des livraisons en 2019. Les PVA seront ensuite intégrés dans les panneaux solaires au sein du site de Cannes, en France.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.