Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

Suisse : 8Md de francs pour le renouvellement des avions de combat

Les F/A-18 doivent être retirés de service en 2030. © Armée Suisse

Le DDPS (département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports) suisse a annoncé qu'un budget de 8Md de francs devrait être destiné au renouvellement de la flotte des avions de combat.

Ce montant devra permettre à la Suisse de moderniser sa flotte de chasseurs, dont une grande partie des aéronefs doit prochainement être retirée de service. Dassault est en lice dans ce programme de remplacement, le DDPS devant prochainement faire parvenir à l'industriel français, mais aussi à Airbus, Boeing, Lockheed Martin et Saab, des demandes d'informations. L'objectif pour la Suisse est de pouvoir faire son choix d'ici 2020 afin de réceptionner les avions de combat dès 2025. L'industriel sélectionné devra cependant faire face à des contraintes de compensations industrielles. « Le Conseil Fédéral tient au principe selon lequel les fournisseurs étrangers doivent compenser 100% de la valeur d'un contrat par des commandes passées à l'industrie suisse », rappelle le DDPS.

Grâce à ce calendrier, les forces aériennes suisses ne devraient pas rencontrer de déclassement et le remplacement de la flotte pourra se faire de façon progressive. En effet, les 30 F/A-18 doivent être retirés de service en 2030. « Les 53 F-5 Tiger ne sont, pour leur part, aujourd'hui déjà plus adaptés aux engagements et seuls 26 de ces appareils volent encore régulièrement », complète le DDPS.

Parallèlement, la Suisse souhaite également renouveler son système de défense sol-air, qui deviendra obsolète dès 2025. Une étude sera menée simultanément à celle portant sur les avions de combat. « Pour le conseil fédéral, il est évident que les avions de combat et les moyens de défense sol-air restent nécessaire si l'on veut protéger efficacement l'espace aérien helvétique », rapporte le DDPS. Pour faire face à ces plans de renouvellement, le conseil fédéral encourage donc une hausse du budget de Défense de la Suisse de 1,4% par an.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.