Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Transport spatial

SpaceX met sur orbite EchoStar 23 mais court toujours après le temps

Premier lancement de nuit depuis le LC-39A depuis février 2010. © SpaceX

Hier matin, SpaceX a procédé au lancement du satellite de télécommunications américain EchoStar 23. C'est le troisième lancement réussi en trois mois par Falcon 9, supposé réaliser encore 28 missions d'ici la fin de l'année...

Le Falcon 9 de SpaceX n'avait pas effectué de lancement de satellite géostationnaire depuis plus de six mois (JCSat 16, le 14 août 2016). Celui d'EchoStar 23 (ou EchoStar XXIII), pour le compte de l'opérateur américain EchoStar Corporation, est intervenu jeudi 16 mars, à 6h UTC, depuis le pas de tir 39A réhabilité du centre spatial Kennedy, en Floride.

Réalisé un peu plus d'un mois après l'envoi du cargo Dragon CRS-10 vers la Station spatiale internationale, depuis le même pas de tir, il n'a pas fait cette fois l'objet d'une tentative de récupération du premier étage, tout le carburant du lanceur étant consacré au placement de la charge utile sur orbite de transfert géostationnaire : lourd d'environ 5,6 t au décollage, EchoStar 23 est le satellite le plus lourd emporté à ce jour par le Falcon « Full Thrust », qui inaugurait pour l'occasion une version améliorée, dite v1.2(ex).

Satellite de télécommunications géostationnaire tribande, dédié à la télédiffusion pour le Brésil, EchoStar 23 avait été commandé en avril 2014. Il a été construit par Space Systems/Loral, reprenant la plateforme SSL-1300 qui était initialement prévue pour le projet CMBStar 1/EchoStar 13, abandonné en 2008.

 

28 lancements à suivre !

Le prochain lancement de SpaceX, depuis la Floride toujours, est aujourd'hui annoncé pour le 27 mars. Il devra également placer sur orbite de transfert géostationnaire le satellite de télécommunications SES 10 de l'opérateur luxembourgeois SES, et profiter de cette mission pour effectuer une nouvelle récupération d'étage. Celle-ci, pour la première fois chez SpaceX, sera effectuée avec un étage ayant déjà été récupéré, à l'occasion du vol F23 d'avril 2016 (avec Dragon CRS-8).

Sur les 39 autres missions annoncées sur le manifeste officiel de SpaceX (sans date de lancement), 28 semblent encore promises en 2017. Gwynne Shotwell, présidente et directrice générale, lors du dernier salon Satellite 2017 à Washington, espérait lancer au moins 20 Falcon 9 et Falcon Heavy cette année, profitant notamment d'une reprise de l'activité du pas de tir SLC-40 de Cape Canareval (endommagé lors de l'explosion du Falcon 9, le 1er septembre dernier) à partir du mois d'août...

Parmi ces vols, trois sont dédiés au ravitaillement de l'ISS, et quatre doivent permettre la poursuite de la constellation Iridium Next, entamée le 14 janvier. Mais l'envoi du deuxième lot de 10 satellites n'est pas prévu avant juin désormais.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.