Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Salons Actualité Singapore Airshow 2018

Singapore Airshow 2018 : le Gifas promeut la coopération spatiale

L'annonce de la collaboration entre le Gifas et la SSTA au Singapore Airshow. © Nathalie Meyer

Le Gifas a signé un accord de collaboration avec la Singapore Space and Technology Association pour promouvoir la coopération spatiale entre la France et Singapour.

A l'occasion de l'année franco-singapourienne de l'innovation, le Gifas a profité du Singapore Airshow 2018 pour signer un accord de collaboration avec la Singapore Space and Technology Association (SSTA). "Cet accord nous donne désormais la possibilité de mettre en place des projets très concrets en matière de coopération industrielle dans le secteur spatial", a souligné Pierre Bourlot, délégué général du Gifas, le syndicat professionnel qui regroupe plus de 400 entreprises de la filière aérospatiale française. Certaines d'entre elles sont d'ailleurs présentes sur le Singapore Airshow 2018 et réunies sous l'égide du Gifas au Pavillon France.

Le Gifas est membre du Cospace ou Comité de concertation entre l'Etat et l'industrie dans le domaine spatial avec le CNES. Co-présidé par les ministres de l'Espace, de la Défense et de l'Industrie, le Cospace a pour rôle d'élaborer des feuilles de route technologiques permettant la convergence des efforts de l'ensemble des acteurs de la filière spatiale. "Nous sommes prêts à partager notre expérience avec la SSTA", a déclaré Pierre Bourlot à l'adresse de Jonathan Hung, président de la SSTA. 

Tout en proposant aux membres de la SSTA de participer au concours de fusée, le "Rocketery Challenge", qui réunit des équipes de jeunes âgés de 12 à 18 ans. Il s'agit de construire une mini-fusée, dotée d'une charge utile qui est deux oeufs crus et qui doit atteindre une altitude de 250 mètres. Le concours se déroule durant les salons aéronautiques du Bourget et de Farnborough. "Les pays qui participent à ce concours sont la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et le Japon. Nous serions ravis d'accueillir Singapour", a lancé Pierre Bourlot.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.