Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Salons Actualité Singapore Airshow 2018

Singapore Airshow 2018 : Airbus veut pousser son avance en Asie-Pacifique

Airbus est désormais devant Boeing en Asie-Pacifique. © airbus

Airbus compte bien amplifier l'avance prise sur son concurrent Boeing en Asie-Pacifique avec les livraisons prochaines de l'A350-1000 à Cathay Pacific et de l'A350-900 ULR à Singapore Airlines.

Deux moments très forts pour Airbus dans la région Asie-Pacifique en 2018 : la livraison du premier Airbus A350-1000 à Cathay Pacific et celle du premier A350-900 ULR pour "Ultra Long Range" à Singapore Airlines. Cette dernière va pouvoir reprendre ses vols directs sur Los Angeles et New York grâce à cette version de l'Airbus A350-900 qui peut franchir 18 000 km grâce à l'ajout de réservoirs supplémentaires. Singapore Airlines aurait d'ores et déjà choisi un aménagement bi-classe : la nouvelle classe Affaires qui a été dévoilée récemment et une classe Economie Premium. A confirmer. Du côté de Cathay Pacific Airways, tout est annoncé à l'avance. La capacité sera de 334 passagers répartis en trois classes : 46 en affaires, 32 en Premium Economie et 256 en Economie.

Avec ces deux compagnies aériennes de référence opérant deux nouveaux modèles de la famille A350, Airbus compte bien susciter de nouvelles ventes. Vietnam Airlines et les transporteurs chinois lorgnent sur l'A350-900 ULR, par exemple. Avec l'objectif pour le constructeur européen d'amplifier l'avance prise sur son concurrent Boeing dans cette partie du monde. "Sur le segment des moyen-courriers en service, notre part de marché est désormais de 51 % et cette part est encore plus importante en termes de carnet de commandes", souligne Eric Schulz, le directeur commercial d'Airbus Avions commerciaux et qui a profité du Singapore Airshow pour réaliser sa première sortie publique dans ses nouvelles fonctions.

"Il est vrai que sur le segment des gros-porteurs, Boeing est toujours devant avec 58 % de parts de marché sur le nombre d'appareils en service. Mais en termes de carnet de commandes, le rapport des forces s'inverse : Airbus détient 60 % de parts de marché", a ajouté Eric Schulz qui compte bien relancer l'intérêt pour l'A380 en Asie-Pacifique, rappellant que l'aéroport de Londres/Heathrow, l'un des aéroports les plus encombrés de la planète, est desservi par 48 vols quotidiens en A380 et que la moitié est assurée par des compagnies aériennes asiatiques.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.